- PUBLICITÉ -
Catherine Collin joue la CARTE du leadership

(Photo Michel Chartrand)

Catherine Collin joue la CARTE du leadership

Candidate à la mairie de Sainte-Anne-des-Plaines

Le Parti Sainte-Anne Plus, par la voix de la conseillère et candidate dans le district 6, Isabelle Charbonneau, a voulu mettre en lumière le leadership exercé par Catherine Collin depuis 2005.

L’exercice s’est rapidement transformé en critique dithyrambique des qualités de cette dernière, alors que Mme Charbonneau a littéralement encensé non pas tant les réalisations de Mme Collin, mais plutôt la façon dont elle a mené les choses.
«Catherine est consciente du fort sentiment d’appartenance des citoyens de Sainte-Anne-des-Plaines. La proximité avec les citoyens, c’est à la fois sa force et la source de son inspiration dans ses fonctions», a-t-elle souligné. À preuve, selon elle, la CARTE de leadership de Mme Collin (Compétence et convictions; Actions et avancement; Respect et représentativité; Transparence et ténacité; Engagement et écoute).
«Depuis 2005, j’ai tenté d’implanter une nouvelle forme de leadership axé sur le citoyen et ses préoccupations. Ce n’est pas un leadership de grands discours, mais un leadership d’écoute, d’action et de réalisations. Si je me fie au porte-à-porte que nous avons fait jusqu’à maintenant, ce leadership plaît aux Anneplainois, mais le vrai sondage, c’est le 1er novembre», a tout de même concédé la principale intéressée.

Reprenant la parole, Mme Charbonneau n’a pas manqué d’écorcher ses adversaires politiques (le Parti Vision Action, dirigé par Guy Charbonneau), en statuant que le 1er novembre prochain, jour du scrutin, la population aura un choix à faire. «Un leadership qui préconise les attaques personnes plutôt que le contenu, qui s’oppose au lieu de proposer, qui prétend avoir une vision alors qu’il sème le doute et qui va nous faire reculer de 20 ans, ou le leadership de Catherine Collin, positif, constructif, motivateur et engagé», a-t-elle fait valoir.

Le reflet d’une population

Mme Charbonneau a poursuivi en brossant le portrait de la population de Sainte-Anne-des-Plaines, constituée de 13 296 habitants et dont la moyenne d’âge se situe à 36,4 ans. «Ce que nous proposons, c’est un conseil représentatif de la population, le reflet de Sainte-Anne-des-Plaines. Une équipe dont les convictions sont réalistes, avec les deux pieds sur terre et qui connaît sa ville. En 2005, les citoyens ont préféré la CARTE de leadership de Catherine Collin. Nous souhaitons la même chose pour le 1er novembre prochain», a-t-elle statué.

Le mot de la fin est revenu à Catherine Collin. «Le thème de leadership est important dans cette campagne, car c’est lui qui donnera le ton à l’ensemble de l’administration municipale par la suite», a-t-elle soutenu. Invitée à parler de la motivation derrière ce leadership, Mme Collin a d’emblée parlé de cette fierté de faire avancer les choses et qui va bien au-delà des réalisations qui en découlent.
«Pour bien se positionner, la ville de Sainte-Anne-des-Plaines a besoin de stabilité politique, un facteur déterminant dans son développement futur. Voilà pourquoi je demande à la population un mandat fort. Je veux aller plus loin et je veux le faire avec les membres de mon équipe et l’ensemble de la population. C’est mon engagement et le lendemain de l’élection, ce sera notre engagement à tous», a-t-elle conclu.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top