- PUBLICITÉ -
Bloc québécois: Alain Marginean invite les électeurs à aller voter

Selon le candidat Alain Marginean

Bloc québécois: Alain Marginean invite les électeurs à aller voter

À mi-chemin dans cette longue campagne électorale, le candidat bloquiste dans Thérèse-De Blainville, Alain Marginean, inaugurait jeudi soir son local électoral. Avec lui, une soixantaine de supporteurs, dont le président du Parti Québécois dans Blainville, Marco Leblanc, et les candidats bloquistes dans Rivière-des-Mille-Îles, Félix Pinel et dans Rivière-du-Nord, Rhéal Fortin.

«Nous avons encore 40 jours de campagne devant nous. Nous devons reprendre notre circonscription pour pouvoir s’affirmer à Ottawa», a-t-il déclaré d’entrée de jeu.

Dans un long discours axé sur la nécessité pour le Québec de retrouver sa voix à la Chambre des communes, et dans un contexte où la morosité, l’exaspération et le cynisme sont devenus notre pain quotidien, M. Marginean croit que l’espoir est permis et qu’il peut renaître. «On [le Bloc Québécois] peut amener les gens à rallumer la flamme. On a 40 jours devant nous», a-t-il répété.

Le vote de la différence

Candidat dans Thérèse-De Blainville, l’une des trois nouvelles circonscriptions du Québec qui regroupe, rappelons-le, Blainville (avec 54 % des électeurs), Bois-des-Filion, Lorraine et Sainte-Thérèse, M. Marginean croit que seul le vote souverainiste pourra faire une différence. Dans tel cas, juge M. Marginean, «cette élection, elle est gagnable

Reconnaissant que les trois autres candidats de la circonscription sont aussi des gens de la place (Alain Giguère NPD, Ramez Ayoub PLC et Manuel Puga PCC), M. Maginean, sans toutefois les nommer, a tout de même écorché chacun d’eux en plaidant que le premier a visiblement de la misère à suivre son chef, que le second a promis d’aller chercher de l’argent pour l’autoroute 19 «parce qu’il a des chums à Ottawa», et que le troisième ne sait pas ce qu’il fait là.

Poursuivant, M. Marginean a souligné que voter pour le Bloc Québécois, c’est dire non aux pipelines et aux sables bitumineux de l’Alberta, non au voile intégral, non à la destruction du registre des armes à feu, non à l’arrogance des sociétés de la Couronne, en particulier Postes Canada et non au gaspillage indécent. Voter pour le Bloc, a-t-il ajouté, c’est dire oui au respect de notre nation, de notre langue et de notre culture, oui à l’Assemblée nationale, au contrôle de notre économie, à nos familles, à nos enfants et à nos aînés. «C’est simple, il faut que les gens aillent voter. Et le Bloc Québécois est la seule option qui nous assure une véritable représentation à Ottawa», a-t-il conclu.

Le local électoral d’Alain Marginean est situé au 212, boulevard du Curé-Labelle, bureau 101, à Sainte-Thérèse.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top