- PUBLICITÉ -
640: bientôt l’autoroute Gratien-Gélinas?

640: bientôt l’autoroute Gratien-Gélinas?

Demande de changement de nom

Avis aux automobilistes, l’autoroute 640, qui traverse la région des Basses-Laurentides et de Lanaudière, pourrait peut-être changer de nom pour celui du célèbre homme de théâtre québécois Gratien Gélinas.

Enfin, c’est le vœu des propriétaires et artistes de la troupe de théâtre La Comédie Humaine, située à Sainte-Marthe-sur-le-Lac, dans la MRC de Deux-Montagnes.

«On veut que l’autoroute porte le nom de Gratien Gélinas pour rendre hommage à tout ce qu’il a fait pour la société québécoise et le milieu culturel», confie Martin Lavigne, directeur de la troupe de théâtre.

L’idée d’attribuer le nom de l’autoroute 640 à Gratien Gélinas a germé dans l’esprit de Martin Lavigne lors d’un petit voyage sur l’autoroute 20, en direction de Québec. «Je voulais trouver une façon de rendre hommage à Gratien Gélinas pour l’ensemble de sa contribution au monde des arts au Québec. Sur la 20, en direction de Québec, j’ai vu le nom de Félix Leclerc, dont on avait donné le nom à l’autoroute. Je me suis dit qu’on devrait faire la même chose avec l’autoroute 640», dit-il.

En une année, Martin Lavigne a réussi à aller chercher des appuis majeurs dans la communauté artistique québécoise, tant au niveau de la scène du théâtre, de musique que des lettres. Il a également reçu des appuis parmi les acteurs politiques locaux et économiques. «J’ai parlé de l’idée du projet à Béatrice Picard en premier. Elle a trouvé l’idée formidable. Depuis, j’ai reçu des lettres d’appui de personnes comme Denise Filiatrault, Jacques Languirand et beaucoup d’autres», confie le directeur de la troupe de théâtre.

En plus de la communauté artistique, la classe politique municipale se mobilise également pour le changement de nom de l’autoroute. En tête, les élus de la Municipalité d’Oka, dont Gratien Gélinas a été résidant pendant de nombreuses années. «On a déjà reçu une lettre de la Ville d’Oka qui se dit très favorable au projet», explique-t-il. Actuellement, l’ensemble des villes de la couronne nord, de même que Laval, sont invitées à passer une résolution d’appui au changement de nom, ce dont le conseil municipal de Boisbriand s’est acquitté, lors de sa dernière séance régulière. «La famille de Gratien Gélinas a été informée de la démarche de changement de nom et elle en est très heureuse», poursuit M. Lavigne.

Pour sa part, le conseil municipal d’Oka se réjouit de l’initiative citoyenne. «Ce serait une très bonne nouvelle si l’on nommait l’autoroute 640 en hommage à Gratien Gélinas. Nous voulions aussi lui rendre hommage en nommant un édifice à son nom. On avait pensé à la future bibliothèque», explique Jean-Claude Guindon, maire suppléant d’Oka, se disant prêt à s’impliquer pour faire avancer le dossier auprès des autres élus de la couronne nord.

Gratien Gélinas

Homme de lettres et de théâtre, Gratien Gélinas a marqué le théâtre québécois par son importante contribution, tant au niveau de la scène que de l’écriture. On le connaît notamment pour ses pièces Tit-Coq, Bousille et les justes, Hier les enfants dansaient et Les Fridolinades. Au niveau de la reconnaissance, il a reçu, en 1967, le titre d’officier de l’Ordre du Canada, et celui de chevalier de l’Ordre national du Québec, en 1985. Il est décédé le 16 mars 1999, à l’âge de 90 ans.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top