- PUBLICITÉ -
17 nouveaux spécialistes à l’Hôpital de Saint-Eustache

(Photo Yves Déry)

17 nouveaux spécialistes à l’Hôpital de Saint-Eustache

Soins de santé dans les Laurentides

Le 18 février, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Yves Bolduc, a annoncé l’arrivée de nouveaux médecins et des investissements majeurs dans le réseau de la santé dans certaines régions. Première conséquence: l’augmentation considérable du nombre de médecins spécialistes pour les prochaines années, et ce, dès 2011.

«Notre gouvernement est fermement engagé à répondre aux besoins des Québécois en matière de santé et cette annonce en est la preuve tangible. D’ailleurs, l’augmentation des admissions dans les facultés de médecine que nous avons autorisée depuis 2003 porte fruit, puisque le nombre de médecins croît à tous les ans et que cette croissance se poursuivra de façon marquée dans les années à venir», de mentionner la présidente du Conseil du trésor et ministre responsable des Laurentides, Michelle Courchesne.

Selon les projections, le ministre de la Santé estime qu’en 2011, 77 nouveaux médecins travailleront dans la région des Laurentides. Ce sont 41 médecins spécialistes qui s’ajouteront aux 36 nouveaux médecins omnipraticiens déjà annoncés en novembre, qui pourront être recrutés dans la région des Laurentides.

L’Hôpital de Saint-Eustache est l’établissement qui va recevoir le plus grand nombre de nouveaux médecins. Au total, dès 2011, ce sont 17 nouveaux spécialistes qui viendront s’ajouter aux différentes équipes. Parmi les spécialistes, on en retrouve deux en anesthésiologie, un en psychiatrie pour les adultes, en radiologie diagnostique, en pédiatrie générale et en médecine interne et d’urgence. «Nous avons actuellement 51 spécialistes à l’hôpital. L’arrivée des nouveaux spécialistes permet d’augmenter nos effectifs de 30 %», explique le directeur général du CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes, Roch Martel.

Déjà, l’Hôpital a procédé au recrutement de huit des 17 spécialistes. Le reste de la cohorte devrait entrer en poste au cours des prochains mois. «Nous avons également réussi à recruter 13 nouveaux omnipraticiens qui entreront en poste dès l’été 2011. C’est une première pour l’Hôpital de recevoir autant de nouveaux médecins en même temps», explique le directeur général, visiblement fier d’annoncer de bonnes nouvelles.

En plus des nouveaux médecins, l’Hôpital sera en mesure d’ouvrir entre 22 et 30 nouveaux lits consacrés aux soins de la santé mentale sur une période allant de deux à trois ans. Voilà qui devrait permettre l’arrivée de quatre à cinq nouveaux psychiatres dans les prochaines années pour recevoir cette nouvelle clientèle.

L’arrivée de nouveaux médecins pour l’Hôpital de Saint-Eustache entraîne toutefois des défis supplémentaires. En effet, l’hôpital devra faire en sorte de retenir ces médecins pour les prochaines années. «La rétention des médecins passe par l’équipe interne, l’achat d’équipement spécialisé et la mise en place de défis», confie le directeur général, se disant en mesure de procurer de tels défis dans les prochaines années.

Au niveau de l’Hôpital régional de Saint-Jérôme, l’annonce du ministre permettra l’arrivée d’une douzaine de nouveaux spécialistes dans diverses disciplines.

Rappelons que l’annonce du ministre de la Santé et des Services sociaux découle du nombre de postes de médecins spécialistes disponibles cette année dans les régions du Québec. L’ouverture de 237 postes a ainsi été annoncée dans les différentes spécialités pour l’année 2011, première année d’une planification quinquennale s’étendant jusqu’en 2015.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top