Les Nordiques en séries

Jean-Frédéric Martin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Une victoire contre Victoriaville

Les Nordiques de Lionel-Groulx ont remporté une quatrième victoire à leurs cinq derniers matchs, samedi dernier, lorsqu'ils ont pris la mesure des Vulkins de Victoriaville par la marque de 24-19, au stade Yvon-Paré, dans la ville des Bois-Francs. Cette victoire assure aux Nordiques de terminer au moins au 6e rang du classement général de la division 2 de la Ligue de football collégial du Québec.

C'était une première victoire à l'étranger pour l'équipe d'Éric Marier, eux qui revendiquent maintenant une fiche de quatre victoires et autant de revers. Une fois de plus, c'est le porteur de ballon Xavier Émard qui s'est révélé la grande vedette de la rencontre, inscrivant deux touchés de l'équipe et parcourant un total de 176 verges au sol, en 37 portées de ballon. L'autre majeur est allé à la fiche de Samuel Mésidor.

Depuis le début de la saison, Émard a gagné pas moins de 661 verges avec le ballon. «Et dire qu'il n'a pas joué les trois premiers matchs de la saison!» rappelle son entraîneur-chef Éric Marier. En effet, le style de jeu préconisé par Xavier Émard ne cadrait pas dans les stratégies employées par les entraîneurs térésiens, en début de saison. Loin de se décourager, le numéro 21 a su forcer la main de ses patrons pour intégrer l'alignement régulier. «Il nous a carrément fait changer nos stratégies offensives», ajoute Marier.

Encore la deuxième demie

Fidèles à leurs habitudes, les Nordiques ont frappé fort en deuxième demie, eux qui avaient réussi à prendre l'avance en toute fin de deuxième quart. Et encore une fois, la défensive s'est signalée.

Victoriaville a pris l'avance 7-0 sur le premier jeu de la rencontre, après un touché qui suivait une course de 82 verges. Les Nordiques n'ont pu faire mieux qu'un touché de sûreté au premier quart, qui s'est conclu 7-2 en faveur des locaux.

Les seuls point inscrits au deuxième quart résultent du premier touché d'Émard dans le match, suivi d'un converti de deux points de Jean-Sébastien Proulx. Les deux équipes ont retraité au vestiaire, à la mi-temps, avec une marque de 10-7 à l'avantage des visiteurs.

Xavier Émard a inscrit son deuxième touché au troisième quart, pour creuser l'écart à 17-7. Les Vulkins ont cependant répliqué avec deux touchés, en fin de troisième et début de quatrième quarts. Chaque fois, à l'instar de leurs adversaires, ils ont tenté le converti de deux points. La défensive de Lionel-Groulx les a frustrés à deux reprises, mais Victoriaville prenait quand même les devants 19-17.

Un peu comme ce fut le cas face aux Condors de Beauce-Appalaches, le 29 septembre dernier, les Nordiques se sont rapprochés de la zone des buts petit pas par petit pas, pour porter le coup de grâce en toute fin de match. Avec seulement 1:01 à faire, Xavier Émard a parcouru les trois verges manquantes et donné une victoire de 24-19 aux siens, après le botté de précision d'Olivier Arcand.

Encore de l'indiscipline

Comme la semaine précédente, les mouchoirs orangés ont jailli à profusion durant le match. À la différence que cette fois, les nombreuses pertes de terrain subies par les Nordiques n'ont pas fait sortir Éric Marier de ses gonds. «Contrairement à la semaine dernière, les gars n'ont pas réglé des comptes personnels. Les pénalités qui ont été prises l'ont été pour l'équipe, et ça, je ne peux pas m'en offusquer», a précisé l'entraîneur.

Prochain match

Lionel-Groulx jouera son dernier match du calendrier régulier dimanche prochain, contre les Géants, à Saint-Jean-sur-Richelieu. Avec une victoire, combinée à une défaite de Trois-Rivières contre Sherbrooke samedi, les Nordiques pourraient gagner une autre place au classement et terminer au 5e rang.

Lieux géographiques: Victoriaville, Condors de Beauce-Appalaches, Saint-Jean-sur-Richelieu Trois-Rivières Sherbrooke

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires