Une première pour les filles de Lionel-Groulx

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Hockey collégial

L’équipe féminine de hockey du collège Lionel-Groulx a causé toute une surprise, le week-end dernier, en battant les Titans de Limoilou par la marque de 3-2, en prolongation.

La troupe de Charles Dupéré connaît une excellente saison, elle qui montre une fiche de cinq victoires et un revers jusqu’ici.

C’est la première fois, depuis que le programme existe, que les Térésiennes l’emportent contre Limoilou, une formation qui a toujours trôné au sommet du circuit collégial.

Jusqu’à l’an dernier, il n’était pas rare de voir les Nordiques s’incliner par plus de 10 points contre cette puissante équipe, mais cette année, la troupe de Charles Dupéré est en train de se forger une réputation.

Pour la première année, le Réseau du sport étudiant du Québec a décidé de scinder en deux divisions le hockey féminin afin d’éviter la disparité. Il y a la division 1, qui compte les quatre meilleures formations, et la division 2, qui compte cinq équipes.

Chaque équipe de la division 2 dispute quatre matchs contre les formations de sa division et une partie contre chaque équipe de la division 1. Lionel-Groulx a déjà disputé deux matchs contre la division 1 et chaque fois, les Nordiques ont mérité la victoire, soit lors de la dernière fin de semaine contre Limoilou et contre Dawson, le 22 septembre.

«Cette année, il y a 16 filles qui ont joué dans le circuit au cours des deux dernières années. Ça fait une grosse différence, a expliqué Dupéré. Les filles sont en confiance et tout est permis.»

Dupéré ne se met pas non plus la tête dans le sable. Il sait très bien que la dissolution des Cheminots du cégep de St-Jérôme lui donne un sérieux coup de main. «On a pu mettre la main sur une excellente gardienne et une attaquante d’impact, a-t-il souligné. De plus, Audrey Renaud, qui était entraîneure adjointe à Saint-Jérôme, est rendue avec nous et elle me donne un sérieux coup de main.»

Au noyau de l’année dernière, Dupéré a ajouté quatre joueuses, soit deux provenant de Saint-Jérôme et deux du collège Laflèche. Les Nordiques se retrouvent donc au sommet de la division 2, en vertu d’une fiche de cinq victoires et une défaite en six rencontres.

Lévesque et Forget donnent la victoire aux Nordiques

Samedi dernier, les Nordiques menaient 2-0 après deux périodes, mais les Titans ont créé l’égalité avec deux buts en avantage numérique en troisième période.

À mi-chemin de la période supplémentaire, Cloé Barette a accepté une passe de Julie Lévesque, auteure des deux premiers buts des siens, pour marquer le but de la victoire.

La gardienne Gabrielle Forget a été solide devant son filet, elle qui a reçu 50 lancers.

Ouverture locale

En raison de certains travaux qui ont dû être effectués à l’aréna du collège Lionel-Groulx, c’est ce dimanche 21 octobre que les Nordiques ouvriront leur saison locale.

Les filles affronteront John-Abbott à 12 h 30, tandis que les gars sauteront sur la glace à 15 h 30 pour croiser le fer avec les représentants du collège André-Laurendeau.

À noter que l’équipe masculine était en congé lors du dernier week-end, mais les hommes de Mathieu Chouinard pointent toujours au deuxième rang du classement général, avec quatre gains en cinq parties.

Organisations: Laflèche, André-Laurendeau

Lieux géographiques: Limoilou, Québec, Saint-Jérôme St-Jérôme Passe de Julie Lévesque

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires