Nicolas Nadeau, deuxième en Italie

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Patinage artistique

À sa première compétition outre-Atlantique, le Boisbriannais Nicolas Nadeau a fait fi de tous les dérangements entourant une compétition internationale en se hissant sur la deuxième marche du podium.

Nicolas Nadeau, médaillé d’argent en Italie, pose avec son entraîneur Yvan Desjardins et Sandrine Martin, médaillée d’argent du côté féminin également en Italie.

Après le programme court, le jeune patineur de 14 ans trônait au sommet du classement, grâce à une récolte de 47 points. «C’était son meilleur programme court et son meilleur pointage, a indiqué son entraîneur Yvan Desjardins. On vise une collecte de 50 points d’ici la fin de la saison.»

Le lendemain, Nadeau a connu moins de succès pour finalement terminer sur la deuxième marche du podium. «J’ai chuté au début du programme, a expliqué Nadeau. Disons que ce n’est pas la meilleure façon d’entamer un programme pour la confiance. Je n’ai pas fait de grosses erreurs par la suite, mais je n’ai pas réussi mes éléments aussi bien que je suis capable de le faire.»

Avant de quitter pour l’Italie, Nicolas avait obtenu plus de 90 points pour son programme libre et là, il en a récolté 87.

Au-delà du résultat, l’athlète de Boisbriand se rendait en Italie pour ajouter de l’expérience à son bagage. À sa première saison chez les juniors, il est déjà dans la mire de l’équipe nationale.

«Pour la première fois, il a quitté sa famille et il a pris part à une compétition qui se rapproche des Grands Prix junior au niveau de l’horaire de la compétition et de la planification, a mentionné son entraîneur. Comme nous visons une place au sein de l’équipe nationale junior, c’est une expérience importante pour lui.»

La preuve que l’équipe nationale l’a dans le collimateur, c’est que Nicolas est le premier remplaçant en vue des deux premiers Grands Prix de la saison.

«Pour en faire partie l’année prochaine, il devra faire preuve de constance et récolter au moins 50 points pour son programme court et 100 pour son programme long», poursuit son entraîneur.

Pour le Boisbriannais, l’expérience italienne a été superbe. «C’était vraiment très bien, a lancé celui qui patine pour l’École Excellence Rosemère. J’ai bien aimé tout ce qui entourait la compétition, mais également la visite que nous avons faite. C’était la première fois que je traversais l’océan et c’était vraiment bien.»

À peine revenu, il est déjà de retour sur la patinoire afin de peaufiner son triple Axel, mais également pour être fin prêt pour les Championnats québécois qui auront lieu du 1er au 4 novembre, à Sherbrooke.

Organisations: École Excellence Rosemère

Lieux géographiques: Italie, Boisbriand

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires