Francis Perron en plein apprentissage

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Rosemérois fait ses débuts dans la LHJMQ

À son cinquième match dans le circuit Courteau, Francis Perron en sera déjà à son deuxième match contre la formation de son patelin. Une centaine de personnes seront dans les gradins pour assister à son baptème à Boisbriand.

Le Rosemèrois Francis Perron en est à sa première saison dans la LHJMQ et il jouera son premier match devant parents et amis, ce soir, au Centre d’excellence Sports Rousseau</p>

Perron a grandi à Rosemère et l’an dernier, il est venu régulièrement au Centre d’excellence Sports Rousseau pour voir l’Armada à l’oeuvre.

«C’est sûr que ça fait spécial de jouer contre l’Armada, a indiqué Perron lorsque rencontré avant la rencontre. J’ai vu ces gars-là jouer l’année dernière et j’ai évolué souvent avec Marc-Olivier Roy. »

Pour le moment, le Rosemèrois partage son temps de glace sur la troisième et la quatrième ligne de l’équipe et il joue à la pointe sur la deuxième unité d'attaque massive. Il apprécie chaque moment de son début de carrière.

«Nous sommes vraiment bien encadrés tant au niveau des entraîneurs que des vétérans, a-t-il indiqué. Je vis vraiment une belle expérience, qui m’aide à gagner en maturité.»

En quatre rencontres, le premier choix des Huskies de Rouyn Noranda lors du dernier repêchage n’a pas noirci la feuille de pointage, mais il ne s’en fait pas outre mesure.

«C’est clair que j’aimerais que le premier but arrive le plus rapidement possible et pourquoi pas ce soir ,  a mentionné le numéro 27 des Huskies. À vrai dire, je commence à m’acclimater au niveau de jeu et je dois gagner en confiance. Pour un joueur offensif, la confiance fait foi de tout.»

Dea, un bel exemple

Son coéquipier Jean-Sébastien Dea est un bel exemple pour le jeune homme de 16 ans. Au début de la saison dernière, Dea n’était pas toujours en uniforme. Puis il a gagné en confiance et il a connu une excellente deuxième moitié de saison, pour conclure avec une récolte de 17 buts et 15 passes en 50 parties.

Depuis le début de la saison, il évolue avec Sven Andrighetto et Gabriel Desjardins sur le premier trio de l’équipe et il trône au sommet des meilleurs marqueurs de la LHJMQ. En quatre parties, il a marqué huit buts et amassé quatre mentions d’aide.

«C’est vraiment l’exemple parfait, a ajouté Perron. C’est un joueur qui a pas mal le même gabarit que moi. Je dois utiliser davantage ma vitesse tout en m’impliquant d’avantage physiquement.»

Organisations: Centre d’excellence Sports Rousseau

Lieux géographiques: LHJMQ, Rosemère

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires