Patinage artistique: Nicolas Nadeau part pour l’Italie

Corinne Guimont
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Du 18 au 23 septembre, le jeune patineur artistique de Boisbriand, Nicolas Nadeau âgé, de 14 ans (bientôt 15), prendra part à sa première compétition internationale à Milan, en Italie.

Choisi par un comité de sélection pour les assignations internationales de la Fédération de patinage artistique du Québec, maintenant appelé Patinage Québec, Nicolas Nadeau partira avec quatre autres Québécois.

C’est grâce à sa performance de l’an dernier, comme sa 3e place aux derniers Championnats canadiens, qu’il a pu obtenir ce privilège, ayant rempli les standards de sa catégorie novice. Le jeune patineur participera donc à cette compétition de développement à Milan, dans sa nouvelle catégorie, le junior.

«L’objectif de cette compétition est de voir où on est rendu, en plus de lui faire vivre une expérience internationale à l’extérieur de la maison, sans ses parents Â», précise l’entraîneur de Nicolas depuis ses débuts, Yvan Desjardins, de l’École Excellence de Rosemère.

«Je suis excité et j’ai hâte, commente Nicolas Nadeau. Je suis bien préparé, cette semaine, ça va bien. On pourrait avoir espoir de faire quelque chose de pas pire», indique-t-il en parlant de cette prochaine compétition.

Faisant ses débuts dans la catégorie junior, Nicolas se retrouve avec des athlètes âgé de 12 à 18 ans. «C’est plus difficile, mais on y va au jour le jour. Je continue ce que j’ai commencé et je m’amuse», précise-t-il, confiant.

Son objectif pour l’Italie est d’arriver à avoir un bon pointage. Il y présentera un programme court sous le thème du clown et un programme long mettant Tintin en vedette.

Si le jeune athlète n’est pas stressé avant une compétition, c’est sur la glace que tout se joue. Le patineur précise que le stress lui arrive juste avant de commencer et que c’est là qu’il performe.

«Nicolas a une belle énergie. Le programme sports-études est parfait pour lui. Ça lui permet de canaliser son énergie et son talent. Sa plus grande qualité, c’est son esprit de compétition», commente son entraîneur.

«On l’a parti à la base et il se développe bien. Je suis heureux de le voir évoluer comme personne et de pouvoir partager ma passion, en plus d’avoir la confiance de ess parents», ajoute Yvan Desjardins.

Nicolas Nadeau s’entraîne entre 15 et 20 heures par semaine, à l’aréna de Rosemère, et a commencé ce sport à l’âge de 6 ans. Il a eu la piqûre en regardant les Olympiques, à 4 ans. Ses parents l’ont inscrit au hockey et en patinage artistique, et c’est ce dernier sport qui a retenu son attention : «J’aime mieuxle patinage parce qu’il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre. Quand tu réussis un simple, tu passes au double, ensuite au triple, au quadruple et après tu peux créer des choses nouvelles. C’est un sport complet, avec un travail autant mental que physique.»

Pour l’année qui vient, ce sont les Championnats canadiens qui sont visés dans la catégorie junior. Il souhaite aussi représenter le pays dans d’autres compétitions. Nicolas Nadeau est déjà substitut pour deux grands prix junior, ce qui est encourageant aux dires de son entraîneur.

Organisations: Fédération de patinage artistique du Québec, École Excellence de Rosemère

Lieux géographiques: Italie, Milan, Rosemère

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires