Patinage artistique: Nicolas Nadeau part pour l’Italie

Corinne Guimont
Envoyer Ă  un ami

Envoyer cet article Ă  un ami.

Du 18 au 23 septembre, le jeune patineur artistique de Boisbriand, Nicolas Nadeau ĂągĂ©, de 14 ans (bientĂŽt 15), prendra part Ă  sa premiĂšre compĂ©tition internationale Ă  Milan, en Italie.

Choisi par un comitĂ© de sĂ©lection pour les assignations internationales de la FĂ©dĂ©ration de patinage artistique du QuĂ©bec, maintenant appelĂ© Patinage QuĂ©bec, Nicolas Nadeau partira avec quatre autres QuĂ©bĂ©cois.

C’est grĂące Ă  sa performance de l’an dernier, comme sa 3e place aux derniers Championnats canadiens, qu’il a pu obtenir ce privilĂšge, ayant rempli les standards de sa catĂ©gorie novice. Le jeune patineur participera donc Ă  cette compĂ©tition de dĂ©veloppement Ă  Milan, dans sa nouvelle catĂ©gorie, le junior.

«L’objectif de cette compĂ©tition est de voir oĂč on est rendu, en plus de lui faire vivre une expĂ©rience internationale Ă  l’extĂ©rieur de la maison, sans ses parents Â», prĂ©cise l’entraĂźneur de Nicolas depuis ses dĂ©buts, Yvan Desjardins, de l’École Excellence de RosemĂšre.

«Je suis excitĂ© et j’ai hĂąte, commente Nicolas Nadeau. Je suis bien prĂ©parĂ©, cette semaine, ça va bien. On pourrait avoir espoir de faire quelque chose de pas pire», indique-t-il en parlant de cette prochaine compĂ©tition.

Faisant ses dĂ©buts dans la catĂ©gorie junior, Nicolas se retrouve avec des athlĂštes ĂągĂ© de 12 Ă  18 ans. «C’est plus difficile, mais on y va au jour le jour. Je continue ce que j’ai commencĂ© et je m’amuse», prĂ©cise-t-il, confiant.

Son objectif pour l’Italie est d’arriver Ă  avoir un bon pointage. Il y prĂ©sentera un programme court sous le thĂšme du clown et un programme long mettant Tintin en vedette.

Si le jeune athlĂšte n’est pas stressĂ© avant une compĂ©tition, c’est sur la glace que tout se joue. Le patineur prĂ©cise que le stress lui arrive juste avant de commencer et que c’est lĂ  qu’il performe.

«Nicolas a une belle Ă©nergie. Le programme sports-Ă©tudes est parfait pour lui. Ça lui permet de canaliser son Ă©nergie et son talent. Sa plus grande qualitĂ©, c’est son esprit de compĂ©tition», commente son entraĂźneur.

«On l’a parti Ă  la base et il se dĂ©veloppe bien. Je suis heureux de le voir Ă©voluer comme personne et de pouvoir partager ma passion, en plus d’avoir la confiance de ess parents», ajoute Yvan Desjardins.

Nicolas Nadeau s’entraĂźne entre 15 et 20 heures par semaine, Ă  l’arĂ©na de RosemĂšre, et a commencĂ© ce sport Ă  l’ñge de 6 ans. Il a eu la piqĂ»re en regardant les Olympiques, Ă  4 ans. Ses parents l’ont inscrit au hockey et en patinage artistique, et c’est ce dernier sport qui a retenu son attention : «J’aime mieuxle patinage parce qu’il y a toujours quelque chose de nouveau Ă  apprendre. Quand tu rĂ©ussis un simple, tu passes au double, ensuite au triple, au quadruple et aprĂšs tu peux crĂ©er des choses nouvelles. C’est un sport complet, avec un travail autant mental que physique.»

Pour l’annĂ©e qui vient, ce sont les Championnats canadiens qui sont visĂ©s dans la catĂ©gorie junior. Il souhaite aussi reprĂ©senter le pays dans d’autres compĂ©titions. Nicolas Nadeau est dĂ©jĂ  substitut pour deux grands prix junior, ce qui est encourageant aux dires de son entraĂźneur.

Organisations: FĂ©dĂ©ration de patinage artistique du QuĂ©bec, École Excellence de RosemĂšre

Lieux géographiques: Italie, Milan, RosemÚre

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires