Football collégial: deuxième défaite des Nordiques

Jean-Frédéric Martin
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après avoir subi la défaite à leur premier affrontement de la saison, la semaine dernière, face au Collège André-Grasset, les Nordiques du Collège Lionel-Groulx accueillaient les Volontaires du Cégep de Sherbrooke, samedi soir au parc Ducharme, dans le cadre du match d'ouverture de leur saison locale. Même s'ils ont eu l'avantage lors de la deuxième demie, les Nordiques  rencontraient un adversaire redoutable et se sont finalement inclinés par la marque de 31-14.

L’offensive des Nordiques a connu ses meilleurs moments lors de la deuxième demie, mais pas suffisamment pour causer un renversement de la situation en sa faveur.

Sherbrooke a pris les devants à mi-chemin au premier quart, lorsque Gabriel Fortier a remis le ballon à Guillaume Labbé, qui a franchi la zone des buts après une course de 24 verges. Après la transformation de Charles-Antoine Dupont, les Volontaires menaient 7-0.

À quatre minutes de la fin du premier quart, sur un premier jeu, Guillaume Labbé a repris le ballon et s'est envolé pour 67 verges, portant ainsi la marque à 14-0 pour les visiteurs, après le botté de transformation de Dupont.

Les fortes pluies qui avaient sévi sur la région plus tôt en journée ont fait place à une pluie de mouchoirs orangés sur le terrain, de nombreuses punitions ayant été décernées lors du quart d'engagement.

La domination sherbrookoise s'est poursuivie au deuxième quart, lorsque dès les premières minutes, Guillaume Labbé (encore lui), inscrivait son troisième touché de la soirée, complétant une longue course de 76 verges.

Les nombreuses infractions se sont poursuivies au deuxième quart. L'une d'elles a d'ailleurs été décernée à l'entraîneur des Nordiques Éric Marier, pour conduite antisportive. La perte de 10 verges a cependant semblé fouetter l'équipe locale qui, à la faveur d'un premier jeu, a inscrit son premier touché de la rencontre, sur une longue course du quart-arrière Alexis Viger. C'était alors 21-7 Sherbrooke.

Jeu inusité en fin de quart, lorsqu’en effectuant un botté de remise, on a opté pour un botté court chez les Nordiques, même si on était alors suffisamment près de la zone des buts pour tenter d'inscrire un simple. Le botté a été complètement raté, ce qui a contribué au quatrième touché des Volontaires. Bien installé près de la zone des buts, Mathieu Pelletier a capté une passe courte de Gabriel Fortier. Après la transformation de Dupont, la marque passait à 28-7 en faveur des visiteurs, alors qu'il ne restait que 27 secondes avant la mi-temps.

Une 2e demie à l'avantage des Nordiques

Le vent vigoureux qui soufflait sur le parc Ducharme n'a pas tourné au sens propre de l'expression, mais Lionel-Groulx a profité d'un changement de situation dès le troisième quart.  Après quelques ajustements pour tenir compte de l'effet important du vent sur les différents jeux effectués, les joueurs d'Éric Marier sont parvenus à resserrer l'écart avec un touché de Jonathan Chevalier, qui a capté une passe de 22 verges. C'était alors 28-14.

Le seul revirement du match est survenu au quatrième quart, en faveur des Nordiques. Ludovick Wilson-Lebouthillier a alors récupéré un ballon échappé par le Cégep de Sherbrooke, mais les dégâts ont été limités puisque les locaux n'ont pu retourner s'inscrire à la carte de pointage par la suite.

Les Volontaires ont marqué trois autres points avant la conclusion de la rencontre, résultat d'un simple et d'un touché de sûreté.

Lieux géographiques: Sherbrooke, Parc Ducharme

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires