Le FC Boisbriand fait match nul: «C’était affreux» —Jackson Andrade

Vincent Tremblay
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après plus d'un mois d'inactivité, les hommes de Jackson Andrade reprenaient l'action, dimanche après-midi, alors que le FC Boisbriand affrontait le FC L'Assomption.

La dernière pause d’un mois semble avoir été plus nuisible que bénéfique pour le FC Boisbriand.

Après 90 minutes de jeu au Parc régional 640 de Boisbriand, les deux équipes ont dû se contenter d'une nulle de 2-2. Camillo Trujillo a inscrit les filets boisbriannais, imité en cela par Frederico Moojen, du côté adverse.

«Encore une fois, c’est triste à dire, mais les officiels nous ont volé la partie. Plusieurs cartons ont été distribués là où ils n’auraient pas dû. Et quand les joueurs en méritaient, aucun carton n’était décerné», de résumer l’entraîneur du FC Boisbriand, Jackson Andrade.

La première chance du match est survenue à la 21e minute de jeu. L'ancien numéro 23 de l'Impact de Montréal, Antonio Ribeiro, avait complètement déjoué la défensive et le gardien adverse, mais le milieu Diallo est venu sauver son équipe.

C'est à la 31e minute de jeu que le premier but du match a été marqué. Profitant alors d'un tir de pénalité, Frederico Moojen a facilement capitalisé pour ainsi permettre à son équipe de prendre une avance de 1-0.

Depuis le match face à Blainville, le 29 juin dernier, le FC Boisbriand est incapable de bien commencer ses matchs. «C’est bizarre, il faut absolument que l’équipe adverse marque en premier pour nous réveiller. Contre Saint-Léonard et Blainville, lors des deux prochains matchs, il va falloir que ça change si on veut accéder aux séries éliminatoires», admet Camillo Trujillo.

Quelques minutes après le but, l'entraîneur Jackson Andade tentait de secouer ses troupes en effectuant un changement. Avec la sortie d’Othmane Derrazi, le jeune David Giroux-Jérôme effectuait alors ses débuts en Première Ligue de soccer du Québec (PLSQ).

Ce changement aura eu un effet important sur l'issue de la partie puisqu’à la 45e minute de jeu, le FC Boisbriand créait l'égalité par l'entremise de Camillo Trujillo.

Par la suite, après une sortie du gardien Simon Lagarde, l'officiel du match a jugé que ce dernier avait obstrué l'attaquant de L'Assomption, de sorte qu’un tir de pénalité a été accordé, décision que l'entraîneur Andrade jugeait inappropriée. Il n'en fallait pas plus pour que Frederico Moojen ajoute un but à son compte personnel pour redonner l’avance à L'Assomption.

Camillo Trujillo ajoutait finalement un deuxième but pour recréer l'égalité. «Pour moi, c’est bien les deux buts, mais ils n’ont aucune importance à mes yeux puisqu’on a perdu le match», de commenter ce dernier.

Affecté par la pause estivale

L’entraîneur du FC Boisbriand a admis que la pause d’un mois dont a bénéficié son équipe n’a pas été appréciée, puisque l’équipe connaissait de bons moments et qu’elle était sur une lancée. «Il va falloir retrouver la forme que nous avions lors des dernières parties parce qu’aujourd’hui, après la 45e minute, nos joueurs étaient épuisés et ça a paru dans notre jeu, alors que la défense était complètement ouverte», a-t-il commenté.

Prochaine semaine

La prochaine semaine sera des plus importantes pour le FC Boisbriand et pour la Première Ligue en général, alors qu’avec une victoire face à Boisbriand, Saint-Léonard pourrait accentuer son avance sur L’Assomption et le reste du circuit. Saint-Léonard a déjà 17 points cette saison, soit trois points d’avance sur L’Assomption, avec un match de plus à disputer.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires