Le FC Brossard soutire un précieux point au FC Boisbriand

Vincent Tremblay
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le FC Boisbriand avait la chance d’accentuer son avance au classement général, en affrontant la dernière position au classement général, le FC Brossard, dimanche après-midi, au Parc régional 640. Le match s’est toutefois soldé par un verdict nul et Boisbriand ne possède qu’un seul point d’avance sur Blainville.

L'attaquant Wassym Amara a inscrit le seul but de son équipe dans un verdict nul de 1-1 face au FC Brossard, dimanche dernier.

Après la rencontre, tous s’entendaient pour dire que c’était une des pires rencontres pour les officiels. Les deux entraîneurs étaient frustrés non pas par le résultat final, mais bien par les nombreuses décisions douteuses prises par les officiels en place lors de ce match. «Pour une fois que nous ne sommes pas les seuls à critiquer le travail des arbitres. Cet après-midi, c’était la pire performance dont j’ai été témoin. Nous sommes supposés avoir des officiels de calibre international et encore une fois, ça n’a pas été le cas», a souligné Jackson Andrade. 

Le FC Brossard a pris les devants sur un deux contre un à la 11e minute de jeu. L'attaquant Nazin Belguendouz n'a eu qu'à tirer alors que le gardien Simon Lagarde n'a pu se déplacer à temps jusqu'au ballon.

À la 34e minute de jeu, Mehdi Belakehal a écopé d'un carton jaune après avoir rouspété auprès de l’arbitre. Deux minutes plus tard, Wassym Amara a créé l'égalité. Pour un deuxième match de suite, le FC Boisbriand est revenu de l'arrière en première demie: «Je ne sais pas comment notre équipe garde le moral après s’être fait marquer un but, mais je ne suis pas surpris, car nos joueurs possèdent une grande force de caractère», a affirmé l'entraîneur Jackson Andrade après la partie.

Entre la première et la deuxième demie, l'entraîneur du FC Brossard a tenté de secouer son équipe en leur rappelant qu'ils étaient au dernier rang de la Première Ligue de soccer du Québec (PLSQ). Le message a été compris à merveille puisqu’à la reprise du jeu, le FC Brossard s’est fait de plus en plus insistant, sans toutefois marquer.

À la 79e minute, Hoshang Noor Ali a été expulsé du match après avoir taclé un joueur de Brossard au niveau des jambes. «Je ne comprends pas comment nous pouvons expulser un joueur qui tacle un autre joueur tout à fait légalement», a commenté l’entraîneur de Boisbriand, vraisemblablement frustré encore une fois de l’arbitrage.

Dans les arrêts de jeu, le FC Brossard avait marqué, mais l’officiel avait signalé un hors-jeu.

Le FC Boisbriand disputera son match dimanche prochain, alors qu’ils seront de passage au domicile du Saint-Léonard FC.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires