Conciliation sport-études: Samuel Houde, un élève d’exception

Josianne
Josianne Haspeck
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le Blainvillois Samuel Houde a été nommé lauréat de la bourse pour l’Élève masculin de 6e année ayant le mieux concilié le sport et les études, par le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ).

De l’école Chante-Bois de Blainville, Samuel Houde a été nommé l’Élève masculin de 6e année ayant le mieux concilié le sport et les études.

Lors du 29e Gala d’excellence du RSEQ scolaire, le garçon qui fréquente l’école Chante-Bois, à Blainville, a vu ses qualités d’athlète soulignées. Son professeur d’éducation physique, Nathalie St-Jean, le qualifie d’exceptionnel au niveau des sports.Au sein de son école, il participe pratiquement à toutes les activités sportives: les ligues de basketball, de volleyball et de flag football; les festivals de basketball, de badminton, de soccer, de minivolley et de hockey cosom; au cross-country et à l’athlétisme; au Défi Pierre Lavoie, et autres. «Il veut être fier de lui. Il participe à toutes les activités, même celles où il excelle moins, pour s’améliorer», indique son enseignante.

«Je suis un passionné de sports. Je voudrais devenir un joueur de hockey professionnel», confie le garçon de 12 ans qui évoluait avec les Conquérants des Basses-Laurentides, dans le peewee AA, cet hiver.

Au Gala, on l’a décrit comme un garçon ayant de l’énergie à revendre.En plus du volet sportif, il est engagé au sein d’un projet mis sur pied cette année par les élèves de sixième année de son école: Donnez au suivant. Ce projet vise à conscientiser les élèves à la pollution, l’intimidation, la courtoisie et le recyclage. Il offre également de son aide à son enseignante d’éducation physique au sein des Gentils organisateurs (GO), un groupe d’élèves qui aide le professeur lors des olympiades, et le Défi moi j’croque.

C’est sans oublier le fait que le garçon a maintenu, malgré tout, une moyenne générale de 88 %.

Benjamin de sa famille, Samuel Houde se lie facilement aux adultes. Le directeur de l’école, Alain Bleau, son enseignante Catherine Bolduc et Mme St-Jean ont donc tenu à assister au Gala lorsqu’ils ont compris que leur élève avait de bonnes chances de remporter le prix. «Lorsqu’il a été nommé, nous étions tous contents. On criait. Il le méritait. Sa mère pleurait», raconte Mme St-Jean.

«Je ne me doutais aucunement que j’allais gagner lorsque j’ai été appelé sur scène. J’ai été surpris. Quand ils m’ont nommé, j’ai fait un mouvement du bras pour démontrer que j’étais content. Je n’avais pas vraiment de mots sinon un "Yes!" dans ma tête», raconte le garçon.

Il se mesurait à deux autres finalistes: Jonathan Bastien, de Dorval, et Brandon St-Jacques-Turpin, de Montréal. L’an dernier, sa sœur Rachel était finaliste à ce même gala. «Ça m’a donné le goût de continuer mes études parce que les études prouvent qu’on peut aller loin dans la vie. [...] En continuant mes études, peut-être que ça va me donner les chances d’atteindre mon but de devenir joueur professionnel», conclut-il.

En plus de cette bourse de 500 $, Samuel Houde avait déjà remporté une bourse de 200 $ au volet régional. Avec ces généreuses sommes, Samuel Houde a acquis un vélo BMX. En cette fin d’année scolaire, cherchez-le sur les bosses.

Organisations: école Chante-Bois, Groupe d’élèves

Lieux géographiques: Blainville, Dorval, Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires