Granby 13, Brewers 7: duel de frappeurs

Vincent Tremblay
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les Brewers de Sainte-Thérèse affrontaient de nouveau les Guerriers de Granby, au parc Ducharme, eux qui avaient vaincu la formation de Daniel Bélisle, le 11 juin, par la marque de 9 à 4. Ce lundi, dans un duel de frappeur, les hommes de Bélisle se sont de nouveau inclinés, mais, cette fois-ci, au compte de 13 à 7. 

La puissance de frappe a été à l’honneur tant chez les Brewers que chez les Guerriers, lundi soir. Pas moins de quatre circuits ont été frappés. Pour les Guerriers, seul Simon Pouliot a réussi à sortir la balle, tandis que pour les Thérésiens, Jean-Philippe Lapointe, Philippe Delisle et Steve Robert ont réussi l’exploit.

«Encore une fois, nous avions une confortable avance et nous l’avons gâchée. Après deux manches, on menait 4 à 0. Les nombreuses erreurs nous ont coûté la partie», se plaignait Bélisle, après la rencontre.

Les Brewers de Sainte-Thérèse avaient pris les devants dès la manche initiale grâce à un circuit de Jean-Philippe Lapointe qui a retroussé le lancer d’Olivier Côté de l'autre côté de la clôture. Contrairement à leur dernier affrontement contre les Guerriers de Granby, les Brewers ont réussi à contenir l'offensive adverse lors de la deuxième manche.

À la manche suivante, Jean-Philippe Lapointe a produit un deuxième point avec un double. Le frappeur suivant, Steve Robert, l’a poussé au marbre avec le deuxième circuit du match des Brewers, portant la marque à 4 à 0 en faveur de Sainte-Thérèse.

Les Guerriers sont venus de l'arrière en quatrième manche, prenant même les devants 5 à 4, alors que le lanceur des Brewers a connu ses premiers moments difficiles de la partie. Mathieu Angrignon est venu en relève à Simon Gagnon, mais le changement n’a pas apporté son lot de succès. «Simon n’avait pas lancé depuis deux semaines et je ne le blâme pas pour cette mauvaise sortie», a déclaré Bélisle.

Les Brewers ont accordé cinq points en cinquième manches ,pour laisser Granby prendre une avance de 10 à 4. De retour au bâton, le voltigeur de centre Jean-Philippe Lapointe a frappé un troisième coup sûr, ce qui mettait la table à une remontée des Brewers qui s'est cependant conclue avec seulement deux points. Le pointage était alors de 10 à 6. Les Térésiens sont  aussi venus de l'arrière en sixième manche, en inscrivant trois points. Leur dernière tentative de créer l'égalité en septième manche, a échoué.

Joël Blouin se distingue

Le joueur de troisième but Joël Blouin en est seulement à sa première saison, avec les Brewers de Sainte-Thérèse, mais il trouve déjà une façon de s'illustrer. À défaut de frapper avec puissance, la recrue des Brewers a décidé de se faire valoir en défensive. Il a cependant frappé, dimanche soir, son premier circuit avec les Brewers.

Lundi soir, Blouin a retiré deux frappeurs en tentative de vol de but en plus de frapper un coup sûr. «Cette année, on a beaucoup de joueurs et Joël a été en mesure de faire sa marque avec nous. Sans dire qu’il a accepté un rôle secondaire dans l’équipe, il nous est d’une aide précieuse», souligne l’entraîneur.

Les Brewers de Sainte-Thérèse joueront leur prochaine parties à l'extérieur, ce dimanche 24 juin, contre Montréal.

Lieux géographiques: Circuit de Jean-Philippe Lapointe, Sainte-Thérèse, Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires