Daniel Audette, premier de classe

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Repêchage LHJMQ

C’était un secret de polichinelle, le Blainvillois Daniel Audette a été le premier joueur midget à entendre son nom, samedi dernier, lors de l’encan des joueurs midget de la Ligue de hockey junior majeur du Québec. Il est donc devenu le tout premier choix de l’histoire du Phoenix de Sherbrooke.

Les dirigeants du Phoenix ont tout de même tenu leur langue afin que la nouvelle ne s’ébruite pas avant que l’annonce officielle soit faite sur la scène, ce qui a tout de même causé un peu de stress chez le jeune hockeyeur de Blainville.

«Oui, j’étais un peu stressé ; c’est l’objectif de tout le monde d’être choisi au premier rang, a indiqué Audette, qui portait les couleurs des Phénix du collège Esther-Blondin. Disons que 15 minutes avant que ça démarre, je commençais à avoir des papillons.»

Du côté du Phoenix, depuis le premier jour de la saison, la direction savait que Daniel Audette allait être leur premier choix. «C’est un joueur très spectaculaire et même s’il avait de la pression cette année, il a connu une bonne saison, a mentionné Jocelyn Thibault, vice-président hockey. Il nous restait juste à confirmer qu’il allait jouer au Québec et non aux États-Unis.»

Cette décision, Daniel Audette l’a prise après avoir visité la ville de Sherbrooke et les installations avec sa famille.

Les joueurs de la région ont la cote

Parmi les huit joueurs suivants à être sélectionnés, trois provenaient de la région et évoluaient pour les Vikings de Saint-Eustache dans le midget AAA.

Le défenseur de Saint-Jérôme, Loïk Léveillé, a été la cinquième sélection, soit celle du Drakkar de Baie-Comeau, qui a dû transiger afin d’avancer d’un rang et s’assurer de prendre le produit des Vikings.

Immédiatement après, les Huskies de Rouyn-Noranda ont jeté leur dévolu sur l’attaquant rosemérois Francis Perron. Ce fut en quelque sorte la première surprise du repêchage puisqu’il n’a disputé que 14 rencontres au cours de sa dernière saison, en raison d’une blessure à un rein.

«J’ai pris le temps qu’il fallait pour guérir et il semble que ce fut la bonne décision, a souligné Perron. Je savais qu’il y avait des chances que les Huskies me choisissent et je suis content d’être sorti aussi rapidement.»

Les Huskies devaient au préalable choisir au quatrième échelon, mais ils ont procédé à deux transactions pour améliorer leur deuxième choix de première ronde et aller chercher un choix de deuxième tour.

«Francis était le joueur que l’on convoitait. En réalisant les deux transactions, on s’assurait qu’il serait toujours disponible pour nous, a déclaré Dany Corneau, recruteur chef des Huskies. Francis a connu une excellente fin de saison, ce qui nous a confirmé qu’il était complètement guéri. C’est un joueur qui possède une excellente vision du jeu et qui pourra apporter de l’offensive à notre équipe.»

Au neuvième rang, les Foreurs de Val-d’Or ont arrêté leur choix sur le défenseur boisbriannais Carl Neill. «Nous avons eu un entretien d’une heure et demie avec Carl et sa famille et il cadre pleinement dans l’idéologie de l’équipe, a dit Marc-André Dumont, directeur général des Foreurs. C’est un défenseur qui peut évoluer dans les deux sens de la patinoire.»

DeLuca à Rimouski; Deslauriers rejoint Audette

La deuxième ronde a été tout aussi prolifique pour la région, qui a vu tout d’abord Anthony De Luca être sélectionné par l’Océanic de Rimouski. L’attaquant rosemèrois a laissé plané l’idée qu’il irait jouer aux États-Unis, mais il semble qu’il avait dressé une liste de quelques équipes où il accepterait de jouer dans la LHJMQ et l’Océanic était sur celle-ci. Les chances de le voir jouer dans le circuit Courteau sont bonnes.

Le Jérômien Benjamin Bohémier a été créclamé par les Olympiques de Gatineau, six choix plus tard.

Le défenseur de Bois-des-Filion Kévin Laliberté, qui a joué midget espoir, la saison dernière, a quant à lui été la 33e sélection au total et il prendra la route du Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard.

L’attaquant de Sainte-Anne-des-Plaines, Vincent Deslauriers, a entendu son nom immédiatement après et il rejoindra son coéquipier des Phénix Daniel Audette à Sherbrooke.

Louis-Philippe Page, de Boisbriand, a suivi, alors que les Screaming Eagles du Cap Breton l’ont sélectionné au 35e échelon. Le défenseur évoluait pour les Seigneurs des Mille-Îles, dans le midget espoir.

Organisations: Phoenix, Esther-Blondin

Lieux géographiques: États-Unis, Sherbrooke, Blainville Québec Saint-Jérôme Foreurs de Val-d’Or Rimouski Circuit Courteau Route du Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard Boisbriand

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires