Une journée déterminante pour Joliane Melançon

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jeux olympiques

Samedi sera une journée capitale pour Joliane Melançon. Le résultat qu'elle obtiendra déterminera si elle prendra part aux Jeux olympiques de Londres.

La Blainvilloise Joliane Melançon et la Brésilienne Raphaela Silva ont dû s’affronter plusieurs fois, depuis les dernières années. Elles pourraient se retrouver en demi-finale des Championnats panaméricains, ce week-end à Montréal.

Elle pourra compter sur l'appui de ses amis et sa famille puisque les Championnats panaméricains de judo se dérouleront à l'aréna de l'Université McGill, à Montréal, tout au long de la fin de semaine.

Inscrite dans la catégorie des 57 kg, elle devra l'emporter pour s'assurer une place à Londres. La tâche ne sera pas facile puisqu'elle retrouvera sur son chemin la Brésilienne Raphaela Silva, vice-championne du monde.

«Ça sera mon plus grand défi, a indiqué la Blainvilloise. Elle me donne énormément de difficulté; je vais tout faire pour l'amener au sol puisque c'est son point faible et moi, c'est ma force.»

Au sommet de sa forme

Depuis le début de l'année, l'entraînement de la judoka de Blainville est organisé afin qu'elle soit à son apogée à cette compétition des plus importantes dans la quête de son objectif. «Je ne me suis jamais sentie aussi bien tant physiquement que mentalement, a-t-elle mentionné. Je ne pouvais pas demander mieux à l'aube de ces Championnats panaméricains.»

La semaine prochaine, elle prendra part à la Coupe du monde de judo présentée en Azerbaïdjan, et cette compétition sera également déterminante pour la suite des choses, même si elle ne comptera pas dans le processus olympique.

«Je n'ai pas encore pris ma décision à savoir si je vais continuer jusqu'aux Jeux de 2016, mais je sais que je veux au moins faire deux autres années de compétition. Mais pour le moment, je ne suis pas cardée pour l'année prochaine et en Azerbaïdjan, j'espère obtenir le résultat qui me permettra de l'être afin de pouvoir me concentrer sur mon entraînement et mes études.»

Une autre chance

Amy Cotton est la seule Canadienne assurée de participer aux Jeux olympiques de Londres. Joliane Melançon et Kelita Zupancic sont les deux autres représentantes de l'unifolié qui ont toujours espoir d'obtenir leur sauf-conduit.

Si l'une ou l'autre obtient son billet parce qu'elle aura atteint le top 14 de sa catégorie, il y a de fortes chances que les deux puissent combattre à Londres.

C'est qu'il y a des places discrétionnaires octroyées par la Fédération continentale. Selon ce qu'il nous a été permis d'apprendre, la Canadienne qui aura le plus de points parmi les athlètes qui n'ont pas atteint le top 14méritera son billet londonien.

Avant la compétition de ce week-end, Zupancic est 13e, mais elle n'a que 22 points d'avance sur la 15e. Tout se jouera au cours du week-end.

De son côté, Melançon pointe au 16e échelon, mais l'écart de points est tel qu'elle a absolument besoin d'une victoire afin de ne pas avoir à espérer une décision de la Fédération continentale en sa faveur.

Organisations: Université McGill, Fédération continentale

Lieux géographiques: Londres, Montréal, Azerbaïdjan Blainville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires