Mathieu Chouinard devient l'entraîneur de l'équipe masculine de hockey

Josianne
Josianne Haspeck
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Lionel-Groulx ne sous-traitera plus

Fin de saison rime souvent avec changement de garde. La Direction de la vie étudiante et l'équipe du sport étudiant du Collège Lionel-Groulx (CLG) ont ainsi annoncé, vendredi dernier, que le hockeyeur professionnel Mathieu Chouinard sera l'entraîneur de l'équipe masculine des Nordiques.

Le Boisbriannais Mathieu Chouinard a été nommé entraîneur chef des Nordiques du collège Lionel-Groulx en vue de la prochaine saison de hockey.

Entraîneur adjoint pour les Patriotes du Cégep de Saint-Laurent depuis trois ans, Chouinard a remporté le championnat de la saison régulière avec cette équipe, cette saison. C'est durant les séries éliminatoires qu'il a été approché par le CLG.

Cette nomination fait suite à la décision du CLG de ne pas renouveler le contrat de trois ans qu'il avait signé avec l'Académie de hockey Rive-nord. L'entreprise était le fournisseur de matériel et d'entraîneurs pour les formations masculine et féminine des Nordiques.

Nous avons décidé d'embaucher directement les entraîneurs qui s'occuperont des camps d'entraînement et de la prochaine saison, fait savoir Éric Boily, coordonnateur à la vie étudiante du Collège Lionel-Groulx. «Il n'y aura plus de sous-traitance. C'était important pour nous de ne pas avoir à passer par un intermédiaire. Il s'agissait de nos deux seules équipes sportives à fonctionner de la sorte. Il y a trois ans, nous n'avions pas l'expertise pour encadrer ces équipes. Nos deux techniciens en loisirs sont des passionnés de hockey et seront capables de superviser les entraîneurs dorénavant», soutient-il.

M. Boily soutient que cette décision n'est pas en lien avec les performances des équipes de la saison dernière. «L'entraîneur des garçons, Benoît Bohémier, a connu une super année. Ils ont éliminé Sorel en séries éliminatoires. Nous voulions seulement gérer les entraîneurs à l'interne», signale-t-il.

Recherchant des entraîneurs autonomes avec expérience, qui ont à cœur les valeurs du sport étudiant et surtout de la réussite scolaire, Éric Boily a déclaré que Mathieu Chouinard était un choix incontournable pour occuper le poste» en raison de sa réputation, son désir de transmettre sa passion et son sens de l'éthique.

Quant à Benoît Bohémier, c'est avec amertume qu'il encaisse la nouvelle. «Je n'ai pas senti d'intérêt de la part collège», dit-il. Il estime que si l'équipe masculine a du succès sur la glace la saison prochaine, son personnel et lui auront une part du mérite. «Je n'ai aucun malaise, soutient Mathieu Chouinard. Ce sera quand même à nous de choisir l'équipe finale. C'est sûr qu'ils ont tout fait pour avoir les meilleurs joueurs possible.»

Celui-ci rencontrera les vétérans et les autres joueurs, cette semaine, avec le début du précamp. «Je veux du hockey de qualité sur la glace et des jeunes qui veulent jouer avec les Nordiques. Je suis en pourparlers pour embaucher un aide-entraîneur et un entraîneur physique», ajoute celui qui ajoutera, à son poste d'entraîneur-chef, les fonctions d'entraîneur des gardiens de but.

Selon M. Boily, il se pourrait très bien que l'entraîneur de l'équipe féminine de la dernière saison, Charles Dupéré, soit de retour derrière le banc puisqu'il répond lui aussi aux critères du collège.

Joint par téléphone le jeudi 19 avril dernier, ce dernier a confirmé avoir rendez-vous avec le collège le lendemain pour reprendre son poste. «C'est le collège qui m'a approché. C'est une question de paperasse», estime-t-il, convaincu qu'il sera de retour avec les Nordiques.

Organisations: Collège Lionel-Groulx, Académie de hockey Rive-nord

Lieux géographiques: Nordiques, Patriotes du Cégep de Saint-Laurent

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires