Hockey collégial féminin : Du renfort pour les Nordiques

François Parenteau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.


La deuxième moitié de saison des Nordiques de Lionel-Groulx s'annonce plus prometteuse que les trois victoires obtenues à l'automne. Deux joueuses d'expérience, la défenseure Émilie Bouchard et l'attaquante Jenny-Lee Verville, des anciennes de Saint-Jérôme, joueront pour la première fois cette saison.

Jenny-Lee Verville et Émilie Bouchard s'amènent avec les Nordiques.

Un règlement empêche les joueuses qui quittent volontairement leur ancien cégep de jouer la session suivante avec leur nouvelle équipe. «L'ajout de ces deux joueuses va grandement nous aider en deuxième moitié de saison. Elles ont de l'expérience dans la ligue, c'est un plus», se réjouit Marilyne Gagné, la capitaine.

«Émilie va nous aider à la ligne bleue avec son bon lancer, et Jenny-Lee sera efficace à l'attaque grâce à son énergie. Elle a toujours le pied dans le tapis», analyse l'entraîneur-chef Charles Dupéré.

La saison dernière, Jenny-Lee Verville a compté quatre buts et amassé deux aides en 14 parties. De son côté, Émilie Bouchard, une défenseure de style défensif, a été blanchie de la feuille de pointage en 21 matchs.

«Je suis agressive et je travaille fort sur la glace. Je n'ai pas peur d'aller dans les coins», résume Jenny-Lee Verville, 18 ans, et vétérante de deuxième année.

Style plus offensif

Quant à Émilie Bouchard, 19 ans, la défenseure de troisième année a changé son style de jeu et se porte maintenant plus à l'attaque. «Tout ce que je veux, c'est aider l'équipe à gagner des matchs. Depuis que j'ai quitté Saint-Jérôme, j'ai changé mon style, je suis plus offensive. J'entends bien relancer l'attaque et créer des chances de marquer», explique-t-elle.

«À Saint-Jérôme, j'étais une joueuse de soutien. Je ne jouais pas sur les unités spéciales. Avec les Nordiques, j'aurai l'opportunité d'évoluer en avantage et en désavantage numérique», poursuit l'arrière.

«C'est un nouveau défi qui commence. Étant donné mes deux saisons dans la ligue, j'ai plus d'expérience que les autres. Je fonce, ça ne me fait pas peur.»

Intégration facile

Dans l'entourage de l'équipe depuis le début de la session d'automne, Émilie Bouchard et Jenny-Lee Verville se sont intégrées très rapidement. «On a joué ensemble à Saint-Jérôme, donc la chimie entre nous deux était déjà bonne, indique l'attaquante. J'habite en résidences avec d'autres joueuses, cela a facilité l'intégration.»

Même si elles n'ont pas pris part aux matchs à l'automne, elles côtoient les Nordiques depuis le mois d'août et participent aux entraînements. «On participe à toutes les activités. On fait partie de la formation à part entière», assure la défenseure.

Problèmes avec l'entraîneur

Les deux joueuses mentionnent des problèmes avec leur ancien entraîneur pour expliquer leur changement d'équipe. «J'ai joué seulement une session avec les Cheminots, raconte Jenny-Lee Verville. Au début, ça allait bien, mais mon temps de glace a beaucoup baissé par la suite et je ne jouais presque plus. C'était dur parce que j'ai toujours travaillé fort. En plus, c'était ma première session et j'étais loin de mon monde.»

À l'hiver, l'étudiante en sciences humaines a décidé de retourner chez elle, en Abitibi, pour rebâtir sa confiance. Elle a continué ses cours au cégep d'Amos et a joué au hockey dans le midget AA féminin.

«Ça ne s'est pas bien passé pour moi à Saint-Jérôme, mais je ne veux pas passer à côté de l'expérience du hockey collégial pour ça. Je suis contente de profiter d'une deuxième chance avec Lionel-Groulx», exprime celle qui jongle entre l'idée d'une carrière en enseignement de l'éducation physique ou en réadaptation physique.

En quittant Saint-Jérôme, Émilie Bouchard a interrompu ses études en techniques d'intervention en loisir parce que Lionel-Groulx ne l'offre pas. Elle étudie en ce moment en sciences humaines et aimerait se diriger en kinésiologie à l'université.

Prochain match

La deuxième moitié de saison s'amorcera le samedi 21 janvier à l'aréna de Sainte-Thérèse. Les Nordiques recevront le collège Laflèche, à 12 h 30.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires