Revirement inattendu chez les gars

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Soccer collégial AAA

Même si, sur le terrain, les Nordiques du collège Lionel-Groulx ont mérité leur place en séries, la bureaucratie en a décidé autrement. C’est ainsi que la saison des hommes d’Armando Melo s’est terminée en laissant un goût amer.

Lundi, tous croyaient que Lionel-Groulx affronterait John-Abbott en demi-finale. Même sur le site Internet de la Fédération québécoise du sport étudiant, on affichait ce duel pour vendredi, 18 h, à l’école Rochebelle, à Québec.

Incapables d’assurer leur place en séries en l’emportant contre la pire équipe du circuit (Sainte-Foy), les représentants du collège Dawson ont opté pour la voie de la paperasse pour y parvenir.

Lundi, après avoir appris qu’ils étaient exclus des séries, ils ont logé un protêt et ils ont obtenu gain de cause. C’est que l’entraîneur de Sainte-Foy, qui était suspendu pour le match de vendredi dernier, était bien assis dans les gradins, mais il prodiguait tout de même des conseils à ses joueurs, poussant même l’audace jusqu’à traverser le terrain à la mi-temps pour aller parler à ses ouailles. «C’est un geste déplorable, je l’admets, a indiqué Melo. Mais ce qui me chicote le plus, c’est qu’ils aient attendu de savoir s’ils faisaient les séries avant de manifester cet impair.» «Moi, j’aurais demandé à l’officiel durant la rencontre d’aller avertir l’entraîneur de ne pas parler à ses joueurs alors qu’eux, ils ont préféré se garder une carte dans leur manche advenant un revers, se plaint l’entraîneur des Nordiques. C’est donc dire que si Dawson l’avait emporté, ils n’auraient rien fait et l’entraîneur n’aurait pas été réprimandé. C’est vraiment plate de se faire exclure de la sorte.»

Les hommes de Melo ont eu espoir jusqu’à la dernière journée, soit jeudi midi, alors que le verdict officiel a été rendu après que la direction du collège Lionel-Groulx eût utilisé son dernier recours.

Ils y auront cru jusqu’à la dernière minute, continuant même les entraînements. Au lieu de se rendre à Québec, les joueurs des Nordiques vont maintenant remiser leurs souliers à crampons et vont préparer leur saison intérieure, qui débutera en janvier.

Organisations: Lionel-Groulx, Dawson, Fédération québécoise école Rochebelle

Lieux géographiques: Québec, Sainte-Foy

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires