Le cinquième souper-bénéfice de la famille Farsa récolte 12 560 $

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Au profit de la Fondation Hôpital Saint-Eustache

La cinquième édition du souper-bénéfice de la famille Farsa a une fois de plus mis en lumière toute la générosité des gens de la région, alors que quelque 160 personnes se sont réunies pour l’occasion.

(Photo Michel Chartrand) C’est tous ensemble que la famille Farsa, représentée par Alain, Michel, Simon et Hélène Farsa, les deux coprésidents d’honneur, André Roy, directeur des relations publiques au Groupe JCL, et Roch Martel, directeur gén

Au total, la vente des billets, les divers tirages et la vente à l’encan d’un chandail du Canadien signé par le célèbre numéro 10, Guy Lafleur, auront permis d’amasser la somme de 12 560 $ au profit de la Fondation Hôpital Saint-Eustache.

L’hôpital en chiffres

Profitant de la tribune, l’un des deux coprésidents d’honneur de la soirée, Roch Martel, directeur général du CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes, a souligné combien importante, voire essentielle était la contribution de la Fondation au développement de l’Hôpital de Saint-Eustache. «Depuis cinq ans, la Fondation a remis plus de 5 millions de dollars en dons à l’hôpital. De ce montant, 2 millions seront consacrés à la mise sur pied d’un centre de résonance magnétique qui devrait voir le jour en juin prochain», a-t-il déclaré. Poursuivant avec les chiffres, M. Martel a rappelé que l’hôpital bénéficiait d’un budget annuel de 100 millions de dollars. Quelque 1 500 employés y travaillent, dont 200 médecins et 400 infirmières, sans compter les 200 bénévoles. «Chaque année, 45 000 personnes se présentent à notre urgence et 11 500 hospitalisations sont enregistrées», a-t-il énuméré. L’Hôpital de Saint-Eustache, c’est aussi 63 000 consultations annuelles en clinique externe, 3 000 chirurgies d’un jour, 3 500 chirurgies hospitalisées et 1 500 naissances. «Tout ça pour vous dire que vos dons servent à beaucoup de monde et que derrière ces chiffres, c’est toute une équipe qui travaille au service de la population», a-t-il ajouté.

Au chapitre des projets à venir, M. Martel a bien sûr mentionné les travaux d’agrandissement qui ont présentement cours et au terme desquels l’hôpital comptera 230 lits. «Nous parlons ici d’un investissement majeur de 43 millions de dollars. Les travaux devraient être terminés d’ici septembre prochain», a-t-il annoncé. Également à l’agenda, le réaménagement complet de l’urgence, un projet de quelque 28 millions de dollars qui devrait débuter l’automne prochain. «Nous sommes également en négociations avec le gouvernement pour ajouter un centre de dialyse rénale pour éviter que les gens n’aient à se rendre à Montréal ou Saint-Jérôme. Nous demandons également des lits en santé mentale et en soins psychiatriques et nous souhaitons éventuellement pouvoir offrir les traitements contre le cancer à nos patients», a-t-il complété.

Prenant la parole à son tour, André Roy, également coprésident d’honneur de la soirée, a pour sa part remercié la famille Farsa de sa fidèle et constante implication ainsi que le Groupe JCL, son employeur, «qui m’appuie dans toutes les causes que j’épouse».

Rappelons que ce souper-bénéfice s’est déroulé dans le cadre du 20e anniversaire de la Fondation Hôpital Saint-Eustache. D’autres activités sont à venir, notamment le tournoi de golf qui se tiendra cette année au Club de golf Le Mirage et le spectacle-bénéfice mettant en vedette Ginette Reno.

Organisations: Fondation Hôpital Saint-Eustache, Hôpital de Saint-Eustache, Groupe JCL Club de golf Le Mirage

Lieux géographiques: Deux-Montagnes, Montréal, Saint-Jérôme

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires