Martine Bonin et Christine Beaudette avec le RDCB

Dany
Dany Cloutier
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Quartiers Fillion et DuGué, à Boisbriand

La chef du Ralliement des citoyens de Boisbriand (RDCB) et candidate à la mairie de Boisbriand, Marlene Cordato, a présenté officiellement deux candidates qui tenteront de se faire élire comme conseillères dans son équipe aux prochaines élections municipales, qui auront lieu le dimanche 1er novembre.

(Photo Michel Chartrand) La chef du Ralliement des citoyens de Boisbriand et candidate à la mairie, Marlene Cordato, entourée de ses deux candidates, Christine Beaudette et Martine Bonin.

Il s’agit de Martine Bonin, dans le quartier DuGué, et Christine Beaudette, dans le quartier Fillion. D’emblée, Mme Cordato estime que ces deux candidates sont «propres à apporter un regard et une façon de faire différente, une proximité avec la population faite d’engagement et d’écoute active».

Dans sa première intervention publique en tant que candidate, Mme Bonin a fait part de sa préoccupation pour les logements sociaux à Boisbriand. Après avoir travaillé durant quelques années avec l’ex-députée de Groulx, Linda Lapointe, elle affirme avoir été en contact avec plusieurs citoyens en difficulté et en détresse. «Avec 48 logements sociaux (à Boisbriand) pour 27 000 habitants, nous sommes bons derniers dans la MRC», affirme-t-elle, se demandant pourquoi l’Administration actuellement en place à l’hôtel de ville n’a rien fait. «Le temps est maintenant venu de passer à une autre étape, celle d’agir concrètement dans l’intérêt premier de nos concitoyens, poursuit-elle. Il y a une catégorie de gens dont je me préoccupe beaucoup, les aînés. Boisbriand connaît un manque chronique de logements sociaux pour cette clientèle en augmentation constante, aussi bien d’ailleurs que pour nos concitoyens défavorisés économiquement. Je veux mettre fin au laisser-aller en cette matière et, avec Mme Cordato, une femme d’écoute et d’action, nous redonnerons enfin à nos aînés la dignité et le respect auxquels ils ont droit.»

Christine Beaudette fait quant à elle un «constat négatif de ce qui se passe dans notre ville». Elle affirme d’ailleurs que c’est cette raison qui l’a poussée à offrir sa candidature à Marlene Cordato. «Pour avoir vu Mme Cordato travailler sans relâche à établir clairement les faits et en dehors de toute partisanerie, je voulais, à ses côtés, mener la lutte afin d’obtenir plus de transparence à l’hôtel de ville et au conseil.»

Mme Beaudette qui, comme sa consœur candidate dans le quartier DuGué, a été bénévole au sein du Ralliement des citoyens de Boisbriand au cours de la dernière élection, s’interroge sur le fait que le projet de mise à niveau de l’usine d’épuration n’ait obtenu qu’une seule soumission. Elle critique aussi la période de la tenue du registre sur le règlement d’emprunt, qui a eu lieu durant les vacances d’été. Finalement, elle critique l’attitude de la mairesse Sylvie Saint-Jean qui, affirme-t-elle, semblait parfois irritée par les questions lors des assemblées du conseil municipal. «Toutes trois, nous croyons à la famille, au travail d’équipe et à la démocratie municipale. Nous voulons que Boisbriand grandisse harmonieusement et dans une approche d’écoute et de dialogue», a conclu la candidate à la mairie.

Martine Bonin tentera de déloger le conseiller Gilles Sauriol, de l’équipe de Mme Saint-Jean, qui représente le quartier DuGué depuis 1998. Quant à Christine Beaudette, elle tente de se faire élire dans le quartier Fillion, présentement représenté par l’indépendant Robert Frégeau.

Organisations: MRC, Ralliement

Lieux géographiques: Boisbriand, Quartiers Fillion, Quartier DuGué

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires