Groupe Ricochet: la revanche des bonbons

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Quand ils ont présenté leur projet d’entreprise (des machines distributrices de friandises) à la Sodet (Société de développement économique Thérèse-De Blainville), ils ont d’emblée essuyé un refus. Plutôt que de se laisser décourager par le verdict, Philippe Roy et Alexandre Vincent ont refusé de baisser les bras.

Les entrepreneurs Philippe Roy et Alexandre Vincent, en compagnie de Cynthia Kabis, directrice générale de la Chambre de commerce et d’industrie Thérèse-De Blainville, Steve Mitchell, commissaire au développement économique à la Sodet ,et Marlene Cordato, mairesse de Boisbriand.

Fraîchement sortis des HEC et convaincus de la qualité de leur projet, ils ont insisté… et obtenu gain de cause: la Sodet a finalement accepté de financer leur projet à hauteur de 5 000 $, grâce à son fonds Jeunes Promoteurs. «Je me rappelle très bien ce que le directeur général, Charles Le Borgne, m’a dit à ce moment: N’oublie pas qu’il n’y a pas de mauvais projets, que des mauvais promoteurs», a souligné Steve Mitchell, commissaire au développement économique à la Sodet.

Or, il semble que Philippe Roy et Alexandre Vincent soient de bons promoteurs. À preuve, la vivacité de leur jeune entreprise, Groupe Ricochet, son dynamisme et sa croissance continue. «En quatre ans, ils ont vu le nombre de leurs comptes clients passer de 4 à 200. Voilà qui représente un point de distribution de plus par semaine, à toutes les semaines pendant quatre ans», a insisté M. Mitchell. Des 20 machines distributrices initiales, l’entreprise en compte désormais plus de 2 000.

«On s’est donné l’opportunité de grandir», a soulevé l’un des propriétaires de l’entreprise, Alexandre Vincent, celui qui voit à la bonne marche des opérations. «Nous sommes le seul joueur au Québec à innover dans ce secteur. On réinvente une industrie qui n’a pas bougé depuis 100 ans», a renchéri l’autre, Philippe Roy, responsable du marketing et de la gestion.

Ils sont également les seuls à visiter les sites de vente régulièrement, toutes les deux semaines ou tous les mois, c’est selon, haussant ainsi d’un cran la norme dans ce secteur.

Expansion et site Web

Aujourd’hui, l’équipe du Groupe Ricochet, outre MM Roy et Vincent, compte trois employés, soit une adjointe administrative et deux marchandiseurs. Désormais sise au 531, rue Papineau, à Boisbriand, l’entreprise a ainsi triplé sa surface d’exploitation, ce qui permet l’entreposage de de plus de produits, maintenant livrés sur palettes plutôt qu’à la caisse.

La clientèle du Groupe Ricochet est composée notamment de commerces de détail, tels IGA, Canadian tire, Super Club Vidéotron, les centres commerciaux, cinémas et universités. L’expansion de l’entreprise vers l’Ontario et la Colombie-Britannique, entre autres, est à prévoir au cours de la prochaine année, tout comme la livraison de bonbons en vrac, déjà en opération depuis quelques mois.

Une version renouvelée et améliorée du site Web de l’entreprise sera également mise en ligne, à compter du 1er juillet, au [www.grouperricochet.com].

Organisations: Groupe Ricochet, Jeunes Promoteurs, IGA Super Club Vidéotron

Lieux géographiques: Québec, Rue Papineau, Boisbriand Ontario Colombie-Britannique

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires