Hydro-Québec: une nouvelle façon de faire le plein

Valérie Schmaltz
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Directricedes Services énergétiques pour véhicules électriques,Hydro-Québec, Chantal Guimont a été l’invitée de la Chambre de commerce Thérèse-De Blainville lors du dîner d’affaires mensuel qui se déroulait au Centre communautaire Thérèse de Blainville.

La directrice des Services énergétiques pour véhicules électriques, Hydro-Québec, Chantal Guimont a discuté de l’avenir des véhicules électriques au Québec.

Le thème de la conférence? Traiter de l’avenir des voitures électriques au Québec. «Le Québec est une terre fertile pour les véhicules électriques, a affirmé d’entrée de jeu, Chantal Guimont. D’ici 2020, nous prévoyons quelque 300 000 véhicules électriques sur les routes.»

Actuellement, il existe plusieurs technologies disponibles: les véhicules rechargeables, les véhicules hybrides et les véhicules électriques avec prolongateur, qui peuvent assurer une autonomie jusqu’à 500 km.

Limités dans les déplacements?

Pour stimuler la croissance de la voiture électrique, Hydro Québec a mis sur pied un circuit électrique qui permettra aux automobilistes de recharger leur véhicule a différents points donnés au Québec.

«Nous avons 34 bornes installées et prévoyons monter ce nombre à 120 d’ici l’été. Le circuit permet de vérifier la disponibilité des bornes et il s’accompagne d’un support illimité de CAA Québec.»

Expérience client

Avant de se lancer dans l’aventure, il a fallu au préalable connaître l’opinion des usagers de la route en matière de véhicule électrique. Une expérience a donc été conduite auprès de ces derniers.

«Les gens qui ont participé à l’expérience ont été très satisfaits. Ils ont trouvé les véhicules spacieux, l’accélération incroyable et le bruit inexistant», de dire Mme Guimont.

Plutôt économique, la voiture coûte environ 200 $ par année en frais d’électricité comparativement à 2 200 $ si l’on carbure à l’essence (en se basant sur une moyenne de 20 000 km par année).

À ce chapitre, sachez qu’il existe trois types de recharges: la prise ordinaire, la prise de sécheuse (borne de 240 Volts) et la recharge rapide (nouveauté) où l’usager pourra recharger 80 % de son véhicule en 20 minutes seulement.

À Sainte-Thérèse, on retrouve deux stations de service électrique, dont une au restaurant St-Hubert, sur le boulevard Labelle, et l’autre au supermarché Metro, sur le boulevard René-A.-Robert.

Des subventions gouvernementales pouvant aller jusqu’à 8 000 $ pour l’achat d’un véhicule électrique sont offertes aux clients ainsi que des rabais de 50 % pour l’installation de bornes électriques chez soi. 

Organisations: Hydro-Quebec, Hydro Québec

Lieux géographiques: CAA Québec, Sainte-Thérèse, Boulevard Labelle Boulevard René-A.-Robert

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires