Boisbriand: toutes les entreprises seront membres du RGAB

Josianne
Josianne Haspeck
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Les commerçants et la communauté d’affaires de Boisbriand pourront profiter des avantages d’être membres du Regroupement des gens d’affaires de Boisbriand (RGAB).

La conseillère municipale Christine Beaudette, la présidente du RGAB, Linda Lapointe, et la mairesse de Boisbriand, Marlene Cordato, étaient bien heureuses de conclure cette entente.

Grâce à une entente conclue entre l’organisme et la Ville, l’adhésion des entreprises enregistrées au rôle d’évaluation de Boisbriand est gratuite pour une période d’un an.

Le Regroupement passera ainsi de 150 membres à plus de 600. L’entente comprend une subvention de 100 000 $ répartie sur deux ans. Le coût annuel d’abonnement sera défrayé par une première somme de 25 000 $. La somme restante servira à faire la promotion des commerces et des industries de Boisbriand, particulièrement par l’entremise d’un programme d’achat local à voir le jour. Au cours de la deuxième année de l’entente (2013-2014), la subvention servira aux mêmes objectifs.

Élaborer un programme d’achat local pour les entreprises boisbriannaises et les faire rayonner à travers la région, c’est ce que visela présidente du RGAB, Linda Lapointe. «Nous songions à cette entente depuis l’automne dernier, lorsque nous avons commencé à penser à mettre sur pied une campagne d’achat local. Avec l’entente, nous pouvons maintenant aller de l’avant avec notre projet qui devrait voir le jour à l’automne 2012», fait-elle savoir.

Selon Linda Lapointe, ce projet pourrait se concrétiser de différentes façons: campagne de promotion de diverses industries, campagne de promotion selon un axe de circulation ou encore une campagne similaire au passeport Boisbriand.

Elle ajoute qu’il était important pour l’organisme que toutes les entreprises et industries ayant pignon sur rue puissent profiter de la campagne d’achat local qui sera créée. On ne voulait pas donner l’impression de préférer des entreprises en en mettant d’autres de côté, mentionne Mme Lapointe.

Cet accord vise donc à maintenir la vitalité économique, de faciliter le réseautage inter entreprises et de promouvoir l’achat local au sein de la municipalité.

La mairesse de Boisbriand, Marlene Cordato, indique que cette entente confirme le désir du conseil municipal d’instaurer des mesures concrètes pour dynamiser l’économie de la ville. «Grâce à elle, toute la communauté pourra bénéficier d’une plus grande visibilité des services commerciaux offerts», soutient-elle.

Le conseil municipal a par ailleurs adopté, lors de son assemblée publique du 3 avril, cette entente qui sera effective le 1er juillet prochain. Selon la Municipalité, il s’agit d’une «mesure destinée à assurer aux Boisbriannais un accès à des services et à des emplois à proximité de leur milieu de vie.»

Les commerces et les industries devraient obtenir sous peu, par la Ville, l’information concernant la procédure pour devenir membre en règle du RGAB.

«J’espère que ce sera favorable pour le Regroupement. J’ai hâte de voir l’impact que le fait d’avoir plus de membres dans nos rangs aura sur nos activités. J’ose espérer que ce sera positif», conclut la présidente.

Lieux géographiques: Boisbriand

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires