L'aérospatiale et le tourisme: promesse d'emploi

Josianne
Josianne Haspeck
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L'aérospatiale et le tourisme sont deux secteurs prometteurs pour les jeunes des Laurentides qui entreprennent une démarche d'orientation scolaire et professionnelle.

D’ici 2017, Bombardier devrait créer 2 000 emplois si les avions CSeries connaissent le succès escompté.

Selon le guide Les carrières d'avenir 2012, publié par Jobboom pour la 15e année, la région des Laurentides est l'une de celles qui démontrent les plus belles perspectives d'emploi de la province. L'aérospatiale aura un fort besoin de main-d'œuvre avec ses 17 entreprises qui emploient pas moins de 5 000 personnes.

Rappelons que Bombardier Aéronautique et Pratt & Whitney Canada comptent investir jusqu'à 2,3 milliards de dollars d'ici trois ans pour agrandir leurs installations mirabelloises.

D'ici 2017, Bombardier devrait créer 2 000 emplois si les avions CSeries connaissent le succès escompté. Pratt & Whitney entend, quant à elle, embaucher 300 personnes d'ici 2015 tandis que Bell Helicopter Textron prévoit avoir besoin d'une centaine d'ingénieurs supplémentaires pour la même période.

De manière plus générale, ce sont surtout des techniciens en avionique ou en génie mécanique qui risquent de manquer, compte tenu d'une baisse des inscriptions dans ces programmes depuis quelques années déjà.

Le tourisme

Avec les nombreuses entreprises agrotouristiques et de villégiature du territoire, il n'est pas étonnant que le tourisme soit plein de promesses pour les personnes à la recherche d'un emploi. L'aéroport international de Mont-Tremblant accueille de plus en plus de touristes de l'extérieur du Québec, qui séjournent par chez nous. À l'échelle du Québec, le sous-secteur de la restauration est celui qui embauche le plus.

Autres secteurs intéressants

Les secteurs du commerce de détail et de gros, de la santé et services sociaux recherchent également des travailleurs. D'ailleurs, plusieurs postes particulièrement recherchés dans la région sont tirés directement de celui de la santé: ambulanciers, audiologistes, chiropraticiens, ergothérapeutes, infirmiers et auxiliaires, orthophonistes, physiothérapeutes, ainsi que préposés aux bénéficiaires.

Transformation alimentaire

Il y a également plus de postes à pourvoir que de diplômés disponibles dans le secteur de la transformation alimentaire, une industrie bien vivante dans les Laurentides. Plus de la moitié de la centaine d'entreprises établie sur le territoire se situe particulièrement dans les MRC de Deux-Montagnes, Thérèse-De Blainville et Rivière-du-Nord. À titre d'exemple, La Petite Bretonne, entreprise blainvilloise, prévoit doubler sa superficie et créer une quarantaine d'emplois au cours des prochains mois.

Dans les Laurentides, on estime que 61 700 postes pourraient être offerts d'ici 2015, dont 36 000 pour remplacer les départs à la retraite, le reste pour répondre à la croissance économique.

Par ailleurs, parmi les postes recherchés toujours dans la région, on remarque également ceux d'ingénieurs civils et de technologues et techniciens en santé animale.

La directrice générale de l'information chez Jobboom, Patricia Richard, a affirmé que le nombre de diplômés ne suffit pas à la demande pour une quarantaine de programmes. «À l'heure de l'économie du savoir, il ne faut surtout pas reculer quant au taux de diplomation des jeunes. Sans quoi, il sera de plus en plus difficile d'attirer de nouvelles entreprises au Québec ou de conserver des emplois de qualité, faute de main-d'œuvre suffisamment qualifiée», a-t-elle précisé.

Organisations: Bombardier Aéronautique, La Petite Bretonne

Lieux géographiques: Région des Laurentides, Québec, Mont-Tremblant MRC de Deux-Montagnes

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires