Loco Locass – The Beach Boys

Benoît
Benoît Bilodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Loco Locass: Le Québec est mort, vive le Québec! – The Beach Boys: That’s Why God Made The Radio

Loco Locass

Le Québec est mort, vive le Québec!

Audiogram

[www.locolocass.com]

Le moins que l’on puisse dire c’est que Biz, Batlam et Chafiik, les trois membres qui forment les Loco Locass, n’ont vraiment rien perdu de leur verve littéraire et de leur amour pour un Québec, eux qui, malgré un premier album en huit ans, proposent ces jours-ci un tout nouvel album, leur troisième en carrière. Un nouvel album que ceux-ci ne pensaient plus faire, eux qui ont même étonnamment songé à mettre un terme à leur aventure musicale commune. Au lieu de cela, ce sont plutôt 14 chansons que ceux-ci proposent sur ce nouvel album, dont trois déjà connues, Le but (ce fameux cri de ralliement en hommage aux Canadiens de Montréal), Tout le monde est malheureux, interprétée ici avec notre poète national, Gilles Vigneault, qui en est, on le sait, l’auteur et M’accrocher (version tourmentée), nommée aux 29es Prix Génie pour la meilleure chanson originale, dans une version davantage instrumentale. Le trio hip-hop signe ici 14 titres qui, tous, sont marqués d’une plume toujours aussi dense, toujours aussi revendicatrice, toujours aussi dénonciatrice, toujours aussi critique, toujours aussi d’actualité. Les thèmes sont nombreux: l’anglicisation de Montréal, le rapport de la commission Bouchard-Taylor, le suicide chez les jeunes ou encore la nécessité d’un Québec indépendant. Les Loco Locass proposent surtout des textes forts, bien écrits, portés bien sûr par une rythmique rap, mais qui, après une deuxième et une troisième écoute, dévoile cependant une musicalité qui va au-delà du rap. Les Loca Locass sont de retour, vivent les Loco Locass!

  

The Beach Boys

That’s Why God Made the Radio

Capitol – EMI

[www.thebeachboys.com]

Les Beach Boys, mythique groupe rock californien des années 1960 et 1970, est de retour! À temps pour marquer le 50e anniversaire du groupe qui, avec en tête son leader Brian Wilson, était l’une des rares formations américaines à pouvoir, à l’époque, rivaliser avec les Beatles. Il s’agit ici d’un premier album original en 20 ans, lequel s’accompagne d’une tournée mondiale qui s’arrêtera à Montréal le 20 juin prochain. Outre Brian Wilson, les Mike Love, Al Jardine, Bruce Johnston et David Marks ont réuni sur ce nouvel album 14 titres qui, pour certains, ne seront jamais à la hauteur de chansons comme Surfin’ U.S.A. ou encore Fun, Fun, Fun qui ont fait leur renommée. N’empêche, l’album contient certains titres, comme Pacific Coast Highway et Summer’s Gone, qui méritent le détour. Fait à noter, chaque membre du groupe reconstitué chante au moins une chanson. Sans parler d’un grand retour, on peut tout de même dire que ce retour est quand même assez réussi!

 

 

 

Organisations: Beach Boys, Canadiens de Montréal, Commission Bouchard-Taylor

Lieux géographiques: Québec, Montréal, Beatles

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires