Karkwa – Niyaz

Benoît
Benoît Bilodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Karkwa: Karkwa Live – Niyaz: Sumud

Karkwa

Karkwa Live

Audiogram

[www.karkwa.com]

 

Alors que certains de ses membres s’offriront quelques tournées solos, c’est le cas du chanteur et guitariste Louis-Jean Cormier et du percussionniste Julien Sagot, que l’on pourra voir en spectacle cet automne au Centre d’art La petite église, à Saint-Eustache, voilà que la formation Karkwa sort un album live. Un premier en une quinzaine d’années. Enregistré lors de deux concerts, présentés à L’Impérial de Québec et au Métropolis de Montréal devant quelque 3 000 personnes au total, lors de la dernière tournée de Karkwa, l’album comprend 13 titres, de la chanson Le pyromane à Échapper au sort, en passant par Les chemins de verre, L'acouphène, Marie, tu pleures et Oublie pas. Et ce sont des interprétations généreuses, certaines dépassant les six à huit minutes, et puissantes qu’offre ici le quintette qui a pris véritablement son envol en 2003. Comme c’est le cas lorsque Karkwa se produit en spectacle, peu importe la salle. Car un spectacle de Karkwa, il faut le dire, est toujours impressionnant à voir et à entendre, que ce soit sur le plan visuel ou au niveau des décibels. Cet album live permet donc de revivre cette ambiance toujours électrique qui accompagne une prestation de Karkwa. Comme le suggère Jean-Louis Cormier, tout ce qu’il y a à faire, c’est de monter tout simplement le son dans le tapis et de fermer les yeux! Bonne idée!

 

Niyaz

Sumud

Terrestrial Lanes Productions

[www.niyazmusic.com]

 

Composée de la chanteuse Azam Ali, du multi-instrumentiste Loga Ramin Torkian et du remixeur Carmen Rizzo, la formation Niyaz, fondée en 2005 et maintenant établie à Montréal, est considérée comme un groupe incontournable de la musique du monde. Il a visité les plus grandes scènes à l'échelle planétaire, que ce soit aux États-Unis, en France, au Japon, en Espagne, en Suède, en Italie, en Tunisie, en Turquie, à Dubaï, à Singapour, au Mexique et au Canada. Les trois musiciens s’offrent leur troisième album en carrière, intitulé Sumud, terme arabe signifiant «persévérance». Le sumud est aussi, explique-t-on dans le livret, un concept et une idéologie apparus en 1967 à la suite de la guerre au Proche-Orient. La formation Niyaz poursuit surtout sur sa lancée avec dix titres puisés à même des répertoires traditionnels iraniens, kurdes, turcs, afghans et palestiniens. La formation de trois musiciens offre surtout un voyage musical peu habituel constitué de mélodies anciennes et de sonorités électroniques qu’il fait plaisir, une fois les oreilles habituées, de découvrir et d’apprécier.  

 

Organisations: Centre d’art La

Lieux géographiques: Métropolis de Montréal, Saint-Eustache, L’Impérial de Québec États-Unis France Japon Espagne Suède Italie Tunisie Turquie Dubaï Singapour Mexique Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires