BD: Les items de collection

Benoît
Benoît Bilodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

D’amateur de bandes desinées, on peut devenir, avec les années, un collectionneur, sinon un passionné d’une série précise. En effet, il n’est pas rare que certains souhaitent ardemment obtenir la version originale d’un titre précis. Ou encore qui veulent se procurer des objets de collection reliés à une série fétiche, que ce soit des rééditions en tirage limité, des figurines, des dédicaces, des ex-libris, des portfolios et ainsi de suite. Bref, pour qui veut y mettre le temps nécessaire pour effectuer les recherches... et, bien sûr, le prix, il n’y a pas de limite.

Spirou et Fantasio: Z comme Zorglub (Marsu Productions).

Et c’est souvent du côté de la France et de la Belgique que l’amateur devra regarder pour obtenir l’objet convoité. Le meilleur point de départ, c’est de s’ouvrir un compte sur [www.eBay.fr] où de nombreux items neufs et d’occasion sont disponibles, que ce soit pour enchère ou pour achat immédiat. Il y a aussi le site [www.amazon.fr] qui propose plusieurs items reliés à la BD. Dans les deux cas, il faut évidemment ouvrir, dans un premier temps un compte, puis enchérir ou acheter l’objet en question.

Pour payer, il est préférable de passer par le site [www.paypal.com], plus facile et plus rapide pour nous, en Amérique du Nord, pour conclure une transaction, plutôt que par chèque personnel. Comme l’objet convoité se trouve de l’autre côté de l’océan Atlantique, il faut prévoir des frais de livraison plus élevés. Il n’y a, à ce moment, qu’à demander au vendeur les frais exigés avant de confirmer la transaction.

Enfin, si l’objet est acheté auprès d’un commerce, il faut s’attendre à payer les taxes applicables lors de son entrée au Canada. L’objet sera alors intercepté par l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC) qui le retournera par après avec des frais additionnels, y compris des frais de manutention, qu’il faut payer au moment même de la livraison du colis. Si l’objet est acheté auprès d’un individu, il est très rare alors que des taxes doivent être payées à ce moment par l’acheteur.

Quant aux craintes de transiger par Internet, il n’est pas courant qu’il y ait danger, surtout si vous le faites via un site reconnu. Pour avoir effectué moi-même plusieurs transactions, je n’ai jamais eu de problème à ce niveau. La seule (mauvaise) surprise, c’est évidemment d’avoir à payer ces fameuses taxes et frais de l’ASFC. Mais une fois l’objet en mains, comme cette réédition en grand format d’un classique de la série Spirou et Fantasio, en l’occurrence l'album Z comme Zorglub (Marsu Productions), on oublie rapidement ce petit moment désagréable...

Sur ce, bons achats et surtout... heureuses découvertes!

 

 

 

 

Organisations: Agence des services frontaliers du Canada, EBay, Spirou

Lieux géographiques: France, Belgique, Amérique du Nord Atlantique Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires