Jeremiah

Benoît
Benoît Bilodeau
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le scénariste et dessinateur belge Hermann, de son vrai nom Hermann Huppen est, sans aucun doute, celui dont le style a grandement évolué au fil de sa carrière qu’il a amorcée à partir des années 1960. C’est avec un certain Greg qu’il se fait connaître, alors que ce dernier lui écrit les scénarios d’une série ayant pour titre Bernard Prince, et qui deviendra vite populaire. Le premier album, Le général Satan, sort en 1969. Les deux bédéistes offriront ensemble, jusqu’en 1978, 13 titres. Après avoir délaissé la série pour d’autres projets, il signe, en 2010, sur un scénario de son fils Yves H., le 18e album de cette série.

Jeremiah: Le panier de crabes (Dupuis).

Parallèlement, Hermann amorce d’autres projets qui viendront confirmer son talent dans la veine du dessin réaliste avec Jugurtha et Comanche. Après avoir bien appris les ficelles du métier, Hermann lance sa première série solo avec Jeremiah, puis Les Tours de Bois-Maury. Avec les années, le bédéiste aujourd’hui âgé de 74 ans, se limite à des «one-shot», que ce soit en solo ou avec des scénaristes comme son fils Yves H., ou encore, Jean Van Hamme.

Mais, s’il est une série qu’Hermann a choisi de conserver, c’est bien celle de Jeremiah, qui a pris son envol en 1979. Celle-ci se déroule au 21e siècle, après une guerre généralisée entre Blancs et Noirs, qui a détruit, avec le lancement d’une bombe nucléaire, une grande partie de la civilisation. Elle met en vedette Jeremiah, un fils de fermier, et Kurdy, un mercenaire sans foi ni loi, qui feront route ensemble. Même s’il y a ici et là quelques pointes d’humour, émanant souvent de Kurdy, toujours cynique, l’auteur ne fait pas dans la dentelle, et mort d’hommes et de femmes, il y a souvent.

Amorcée donc en 1979, la série en est rendue à un 31e album, intitulé cette fois Le panier de crabes (Dupuis). Dans ce récit, Jeremiah et Kurdy feront la rencontre de la jolie Vérona qu’ils dépanneront. Celle-ci, qui s’entiche vite de Jeremiah, les invite dans la somptueuse villa de son père, un riche antiquaire. Même si l’endroit a des allures de petits paradis, l’endroit n’est pas sans danger pour les deux comparses qui devront composer avec une sœur jalouse, une famille en proie aux querelles et un possible attentat contre l’artiste invité de la maison. Vraiment, Jeremiah et Kurdy sont tombés dans un véritable panier de crabes! Un plaisir à lire, un plaisir à regarder, surtout ces scènes dans la pénombre... même si la couverture de l’album n’est pas à la hauteur du contenu.

 

 

Organisations: Dupuis

Lieux géographiques: Comanche, Vérona

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires