Cégeps en spectacle: le duo Mystics en finale régionale

Claude
Claude Desjardins
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le duo Mystics (Léonie Bouchard et Julia Smith), en compagnie du comédien Lucien Bergeron, porte-parole du jury, et de la directrice générale de la Fondation du Collège Lionel-Groux, Jocelyne Roch.

Le duo Mystics, composé de Léonie Bouchard et Julia Smith, a obtenu la faveur du jury de la finale locale de Cégeps en spectacle, disputée samedi dernier au Théâtre Lionel-Groulx.

Toutes deux étudiantes en théâtre musical, les deux jeunes femmes ont tablé sur leurs habiletés chorégraphiques en proposant un numéro de jazz contemporain, énergique et acrobatique, jumelant le geste à la musique et la poésie de Pierre Lapointe, dont la chanson La forêt des mal-aimés servait de canevas.

«C’était un numéro complet, audacieux et livré avec aplomb», de statuer le comédien Lucien Bergeron, qui s’exprimait au nom du jury, par ailleurs composé du musicien Vincent Appelby, de l’imprésario Maxime Jarry, du rappeur Dramatik et de l’enseignante en ballet classique et en histoire de l’art Claire Lefebvre.

Avant d’en faire l’annonce, Lucien Bergeron avait signalé à juste titre que cette cuvée en était une passablement relevée, de telle sorte que le jury aurait pu, sans risque de susciter le moindre émoi, jeter son dévolu sur trois ou quatre numéros.

D’autre prix

C’est ainsi que le prix Coup de cœur du publica été remis à Arnaud Vincent-Raschella pour une très impressionnante pantomime robotique qu’il a livrée, arborant un masque neutre, sur une musique industrielle râpeuse et énergique à souhait, le tout baignant dans les éclairages dramatiques d’Éliane Desilets-Dubé.

Le jury remettait par ailleurs son troisième prix à l’auteur-compositeur-interprète Erwan Cosnuau Powleska, pour deux chansons heureuses et optimistes, livrées avec une fort jolie voix, sur des accords jazzés à la guitare. Un autre «faiseur» de chanson, le très talentueux Guillaume Choinière-Émard, n’a pu être considéré par le jury pour avoir dépassé le temps maximum consenti (10 minutes), une incartade qui lui a tout de même valu une mention spéciale.

Enfin, le deuxième prix était consenti au Théâtre du Portage, un trio d’acteurs explorant habilement les techniques du jeu masqué dans un numéro clownesque inégal, mais constellé de moments savoureux.

Un excellent spectacle

À chacun son podium, avec la qualité des artistes en présence, on peut facilement imaginer que les pointages furent serrés sur le bulletin d’évaluation des membres du jury, qui devaient noter de façon cartésienne les mérites de chacun sur le plan de l’originalité, de la présence sur scène et du talent.

Il en faut parfois bien peu, par exemple, pour écarter des honneurs un groupe aussi solide que Reflexion Proof, porteur d’un jazz aux accents funk, rock et progressif, rendu avec talent et virtuosité par quatre musiciens (guitare, batterie, basse et saxophone) totalement investis dans l’exercice.

Les chansons planantes et habilement construites de groupes comme Anthouka et Forêt magique (qui se réclame de Patrick Watson, mais qui a résolument des allures d’Harmonium, tiens!) auraient aussi pu être considérées, du moins nous illustrent-elles encore à quel point cette région, où l’on a accès à l’enseignement musical intensif dès la deuxième année du primaire, est un terreau fertile.

Le duo Mélodie Anderson (voix) et Myriam Renaud (piano), avec des chansons de Pierre Lapointe (Les lignes de ma main et Nos joies répétitives) judicieusement enrobées de réflexions sur les apprentissages de la vie, de même que les interventions engagées de Lourdenie Jean sur la discrimination et le profilage racial, complétaient cette carte également relevée par le brio des deux animateurs, Antoine Arteau Vézina et Joëlle Prud’homme, de même que le toujours excellent orchestre maison, dirigé cette fois par le guitariste Zachary Boileau.

À noter que le duo Mystics a mérité une bourse de 500 $, gracieuseté de la Fondation du Collège Lionel-Groulx, en même temps qu’un laissez-passer pour la finale régionale du Centre-Ouest, laquelle aura lieu le samedi 25 mars à Val-d’Or.

Organisations: Théâtre du Portage, Fondation du Collège Lionel-Groulx

Lieux géographiques: Val-d’Or

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • Yvo & Gaetan
    16 février 2017 - 21:50

    Wow les Mystics, Mille fois Bravo

  • Myriam
    16 février 2017 - 12:48

    Félicitations à vous deux

    • Yvo & Gaetan
      16 février 2017 - 21:53

      Wow les Mystics, Mille fois Bravo