Ce samedi 3 novembre: Adam Cohen à Sainte-Thérèse

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Presque arrivé au terme de sa tournée mondiale amorcée en 2011, année du lancement de son plus récent album, Like a man, Adam Cohen est présentement en sol québécois depuis quelques semaines.

Adam Cohen

Dans quelques jours, l’auteur-compositeur-interprète s’envolera à destination de l’Europe, là où il assurera la première partie de Rufus Wainwright. Mais avant, un arrêt est prévu à Sainte-Thérèse, ce samedi 3 novembre, sur la scène du Théâtre Lionel-Groulx.

Accompagné de ses musiciens multi-instrumentistes Michael Chaves et Mai Bloomfield, Cohen promet une surprise à son public québécois, «une arme secrète», a-t-il dit en entrevue téléphonique, alors qu’un quatuor féminin de Montréal sera avec lui sur scène. «Ce sera un concert presque orchestral», décrit-il.

Bien que la quasi-entièreté de son répertoire soit anglophone, Adam Cohen, qui s’exprime dans un français impeccable (il est natif de Montréal et a passé 12 ans de sa vie en France), comprend que chaque public, anglais ou français, est différent. «C’est déjà différent de Waterloo à Valleyfield», pointe-t-il avant d’ajouter, plus sérieusement, que «chaque spectacle est comme une "date". On ne sait pas ce qui va se passer», image-t-il.

Celui de Sainte-Thérèse ne fera pas exception et que son public soit jeune, vieux, qu’il soit constitué de curieux ou de fans, Cohen compte faire de son spectacle une soirée «formidable, romantique, pleine d’émotions, simple et tout en humour». À votre image, M. Cohen? «Non, malheureusement», répond-il, en riant. «Mais c’est la revue de mots que j’entends après mes spectacles, alors je me dis que ça doit être ça», termine-t-il.

La première partie du spectacle d’Adam Cohen sera assurée par le groupe Cold Specks. Pour réserver votre place, composez le 450-434-4006 ou visitez le [www.odyscene.com].

 

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires