Théâtre: Ils se sont aimés

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

En tournée au Québec depuis juillet, la comédie romantique Ils se sont aimés s’arrêtera à Sainte-Thérèse, le vendredi 28 septembre prochain.

Co-écrite par l’humoriste, acteur et auteur français Pierre Palmade, la pièce a connu un succès retentissant en France et en Europe, avec plus de 600 000 billets vendus, seulement à Paris. Dans sa version québécoise, mise en scène par Jasmin Roy (aspect scénique) et Sylvie Boucher (direction d’acteurs), la pièce met en vedette Annie Villeneuve et Stéphane E. Roy dans les rôles d’Isabelle et Martin.

La rupture

Originalement une trilogie (Ils s’aiment, Ils se sont aimés et Ils se re-aiment), la pièce, version québécoise, devient unique et s’articule principalement autour de la séparation du couple. «Et tout ce qui vient avec: le divorce, la séparation des biens, la présentation des nouveaux conjoints et autres», précise Stéphane E. Roy qui, en plus d’y jouer, signe aussi l’adaptation des textes.

Autre changement, l’attitude du gars versus la fille, moins arrogante qu’en France, moins machiste aussi. «Cette attitude de gars macho, ça ne passe pas au Québec», note le comédien. Même chose pour la bonne française qui vit en permanence avec le couple et qui devient au Québec, la femme de ménage.

Pour le reste, le ton demeure, l’humour aussi et les scènes s’enchaînent, sous forme de sketchs. Au centre, ce couple moderne, Isabelle et Martin, pas toujours d’accord sur tout, pas toujours objectifs ni de bonne foi, dans des situations propices à déclencher une multitude de fous rires, assure-t-on. Ils se sont rencontrés, appréciés, embrassés, emballés, mariés, installés, équipés, habitués, ennuyés, éloignés, trompés, engueulés, séparés, évités, oubliés, recontactés, réconciliés… bref, Ils se sont aimés! «Sans en dévoiler la fin, ça demeure une comédie. L’accent est mis sur les personnages, avec tous leurs défauts et leurs contradictions», rappelle M. Roy, d’avis qu’avec un peu d’humour et du temps, le drame se désamorce et on finit par en rire.

Quant à sa partenaire de jeu, Annie Villeneuve, pour qui le rôle d’Isabelle constitue sa première apparition sur scène, Roy n’a que de bons mots. «Son jeu est étonnant et la chimie entre nous deux passe très bien», a-t-il conclu.

Pour réserver votre place, visitez le [www.odyscene.com] ou composez le 450-434-4006. Pour plus d’information, vous pouvez aussi taper le [www.ilssesontaimes.com].

Lieux géographiques: France, Europe, Paris Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires