Mixmania3 à Sainte-Thérèse: une soirée haute en couleur...et en décibels

Valérie
Valérie Maynard
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ils s’appellent Amélie, Gabriel, Rosalie, William, Audrey, Benjamin, Émilie et Maxime-Olivier. Ensemble, ils forment la troupe Mixmania3, issue de l’émission du même nom. Sur les routes du Québec depuis le début de l’été, la troupe s’est arrêtée à Sainte-Thérèse, jeudi dernier, déclenchant dans la salle une hystérie collective.

Gabriel et Amélie, le temps d’un duo.

Des jeunes filles, pour la plupart âgées entre 8 et 10 ans, ont bruyamment réagi de leurs cris, au moindre mouvement (geste, clin d’œil) de l’un d’eux, William. Leur préféré, de toute évidence, aussi élu personnalité Mixmania3 par ses fans, au printemps dernier.

Pendant les quelque 90 minutes qu’a duré le spectacle (une enfilade de titres), les membres du groupe ont eu tout le loisir de se mettre en évidence, chacun à sa façon, à commencer par Maxime-Olivier, dont la présence sur scène et la façon de bouger et de danser sont sans contredit les plus grands atouts.

Amélie remporte aisément la palme de la meilleure danseuse. Solide, rythmée, elle s’est laissée habiter par la musique, du début à la fin. La pétillante Émilie, pour son sourire radieux et éclatant, toujours dirigé vers ses fans. Et enfin, Gabriel et Benjamin, pour leur jeu de guitare.

Mixmania3, l’aventure

C’est connu, Mixmania3, c’est d’abord et avant tout un groupe de jeunes désireux de se produire sur scène, de chanter et de danser devant un public.

Or, ces jeunes ont aussi fait la preuve qu’il ne suffit pas de se retrouver, un micro à la main, devant un auditoire, pour se prétendre chanteur, si bien que, plus souvent qu’autrement, si l’intention et l’enthousiasme débordant des jeunes (ils ont quand même tous moins de 17 ans) étaient bien présents, il en a été tout autrement pour leur voix, vacillante, mal maîtrisée, fausse.

Fort heureusement pour eux, les spectatrices n’y ont vu que du feu, envoûtées par la musique, les jeux de lumière et les mouvements de leurs jeunes idoles sur scène.

Reste que ces jeunes ont dû travailler fort, ne serait-ce que pour atteindre une certaine cohésion dans le groupe (ce qu’ils ont réussi), monter sur une scène et performer devant une foule en délire. La solide équipe qui les entoure y est certainement pour quelque chose. Prochaine étape? Se démarquer du lot.

En attendant, Mixmania3 poursuit sa tournée tout l’automne, à raison de deux ou trois spectacles par semaine. N’est-ce pas là la meilleure école pour parfaire son art?

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires