Luc De Larochellière: sous le charme

Luc
Luc Proulx
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

De longs arpèges sur de beaux accords et des notes de passage en douceur, c’est en soliste et en acoustique que Luc De Larochellière rencontrait les Blainvillois, lors du dernier Jeudi Show, et la soirée fut absolument charmante.

L’auteur, compositeur et interprète Luc De Larochellière.

Nous avons eu droit à un spectacle qui conclut une tournée qui a été chaleureusement applaudie partout comme au parc Blainville, mais aussi quelques chansons à venir du prochain disque, avec celle qui les a inspirées, Andréa Lindsay.

Nous vous avions déjà relaté tout le charme de la Franco-Ontarienne dont l’accent ajoute une touche de charme à la francophonie. Or, c’est semble-t-il aux Juno qu’ils se sont rencontrés et c’est en se disputant la catégorie Meilleur disque francophone qu’ils se sont trouvés. C’est la belle qui a remporté la statuette.

Le duo qu’ils ont formé en fin de spectacle, en présentant quelques chansons du prochain disque, était absolument parfait. Il est vrai que le disque Un toi dans ma tête était une réussite de bout et en bout et le prochain devrait s’avérer tout aussi porteur de belles chansons.

La voix haute et claire de la chanteuse complète à merveille le ton bas et chaleureux du chanteur et une pièce telle Le problème avec toi devrait vous rester dans l’oreille pendant des jours. Et vous ne vous en plaindrez pas, parce qu’elle est délicieuse.

Luc De Larochellière compose de superbes sonnets dans ses chansons et sans doute que l’auteur se situe parmi les meilleurs paroliers. Les mélodies sont accrocheuses, certains rythmes sont très bienvenus et la musique n’est vraiment pas en reste sur les mots.

Bien sûr qu’on attendra toujours Si fragile et Amère America, Cash City et Chinatown blues, mais le public de Luc De Larochellière, lui, attendra toujours la prochaine chanson et le mariage avec Andréa Lindsay ne peut être que promesse de bonheur.

Merci à la pluie d’avoir attendu la toute fin pour se manifester et surtout à Simon Fleury, à la sonorisation, qui bénéficiait d’équipements de pointe: le son était excellent et l’atmosphère absolument conviviale et chaleureuse pour un spectacle mémorable.

On ne pouvait mieux conclure la série des Jeudis Show qui a encore une fois connu un succès populaire indéniable. Il faut maintenant se préparer à la grande invitation de Blainville en fête, les 17 et 18 août prochains.

C’est donc sous le charme d’un spectacle intimiste que se concluaient ces Jeudis Show dont on retiendra une performance absolument renversante de Jim Zeller et Carl Tremblay, l’énergie du rital Marco Calliari et le western des Chantal Archambeault et Laurence Hélie, et bien évidemment les chansons de Dany Bédar.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires