Ouverture Bigbandissimo

Luc
Luc Proulx
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Après treize années de diffusion de spectacles, les Beaux lundis de Boisbriand présentent quelques groupes et musiciens fétiches et le Bigbandissimo de Dominic Forget fait absolument parti de ceux-là, puisque c’est ce grand ensemble de type ballroom que l’on invitait pour l’ouverture de la série.

Ça se passait bien évidemment sur la petite gloriette du parc Claude-Jasmin que l’on a érigée expressément pour la série des Beaux lundis d’été qui, faut-il le rappeler, avait simplement débuté au Centre d’interprétation de la nature avec une poignée d’amateurs de musique.

Ce sont aujourd’hui de deux à trois cent personnes qui se déplacent chaque semaine jusqu’à la petite église Fatima, sise au 305, chemin Grande-Côte, afin d’assister à ces prestations gratuites.

On a donc eu droit à des pièces instrumentales aussi variées que Misty, Dolorès, I will survive et Pick up the pieces, mais aussi de la chanson avec Arielle Michon qui venait notamment interpréter Saving all my love for you.

On poursuivra dès le 16 juillet avec Walter de Souza et ses musiciens dans une atmosphère de musique pop et le tout débute bien évidemment à 19 h 30, pour une prestation d’un peu plus d’une heure.

Retenez que la série se déplace comme à l’habitude à la Maison du citoyen en cas de pluie, c’est au 905, Grande-Côte.

On entendra aussi d’autres habitués des Beaux lundis tel Marvin James avec son country, le 23 juillet, ainsi que le bluesman Bob Harrison, le 30 juillet.

On innove, cet été, avec une petite série en rafale sur quatre soirées consécutives intitulée Un air d’ici et d’ailleurs, laquelle se déroulera du 9 au 12 juillet avec deux spectacles par soir.

Le trio de Nicholas Pellerin et les Grands Hurleurs lancera cette nouvelle programmation le 9 juillet, dès 19 h, et ils seront en première partie du Cuban Martinez Show, lequel montera sur la gloriette dès 20 h 30. Notez que l’on acceuillera les gens aussi tôt que 17 h 30 avec des ateliers de masques africains et maquillage.

On reprend la formule le lendemain avec El Hispalis, puis Gotta Lago Project, ce sera précédé d’un atelier de flamenco à compter de 18 h 30.

Le mercredi suivant on entendra Strada Gamos en première partie de Mélissa Lavergne et Bélébélé, puis on clôt le jeudi 12 juillet avec la musique du montréalais Inus Aso et du reggae à la Bob Marley pour finalement entendre des musiques écossaises et celtiques en grande finale avec Kitchen Party.

On vous invite au parc Claude-Jasmin dès 17 h 30, ce même jeudi, pour des contes irlandais et un atelier de tam-tams.

Et, dans le cadre des Beaux lundis, il y aura encore les Moonlight Girls, le 6 août, de même qu’André Thériault, le 13 août, et Joaquim Diaz, le 20 août.

Pour toute la famille, il faudra prévoir une virée au parc régional dès 13 h 30, le 24 juillet, pour les expéditions d’Atlas GéoCircus, puis au parc Claude-Jasmin, le 22 août, afin d’applaudir le Circo Comedia, ce sera en soirée et plus précisément à compter de 19 h. On clôturera au même endroit le lundi, 27 août, avec du cinéma en plein air à 20 h 30.

Vous constatez que l’on prend la culture au sérieux à Boisbriand et les applaudissements vont au service des loisirs qui n’a eu de cesse de bonifier son offre culturelle à ses citoyens, avec une belle diversité dans une vaste programmation.

Organisations: Centre d’interprétation, église Fatima, Maison du citoyen Kitchen Party

Lieux géographiques: Parc Claude-Jasmin, Chemin Grande-Côte, Boisbriand

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires