Musique: un vrai Matchup

Luc
Luc Proulx
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ce sont deux bassistes qui ont bourlingué pendant plus de quinze ans sur toutes les scènes punk et rock avant de se retrouver, en septembre dernier, devant une table, avec deux guitares acoustiques, pour écrire leurs propres chansons, et ce fut un véritable Matchup.

The Matchup, avec Sébastien «The Rat» Filiatreault et Bruno «Burger» Longpré.

Voilà ce qui explique le nom anglophone que s’est donné le duo formé par Sébastien «The Rat» Filiatreault et Bruno «Burger» Longpré, eux qui expliquent leur démarche artistique de façon simple et directe: «Que vous aimiez ou pas, on s’en fout pas mal, pour toujours nous existerons et peu importe, jamais on n’arrêtera de jouer de la musique.»

En ce qui nous concerne, après quatre tounes dans leur petit studio de sous-sol à Lorraine, où ils produisent leurs Jack spot on the road, ce fut un véritable engouement pour leur musique que l’on qualifierait simplement de folk trash.

Leurs chansons, écrites en anglais sur les thèmes de la vie courante, sont servies par des rythmes très marqués, sur lesquels les deux guitaristes se plaisent à rajouter des riffs qui donnent du relief à l’énergie punk de leurs pièces.

Il en résulte des chansons qui ont l’avantage d’être homogènes, tout en ayant des variantes et des subtilités harmoniques vraiment accrocheuses. Et, ce qui fonctionne tout aussi rondement, c’est leur affection compulsive et communicative pour la musique.

Ils sont très en demande dans les maisons de jeunes où leur énergie supplante même celle d’une bande d’ados, mais ils se préparent surtout à une première partie importante à Drummondville, le 20 juillet, où ils accompagneront Joey Cape, ex-chanteur de Lag Wagon, ainsi que Tony Sly, qui s’est fait connaître avec No use for a name.

Le duo empruntera ensuite la rue Jean-Talon jusqu’au bar montréalais Il Motore pour reprendre le même spectacle, le 22 juillet, avant de revenir sur la rue Blainville, à Sainte-Thérèse, pour prendre part au Music 4 cancer du Monte Cristo, le 1er septembre.

Les deux gars offrent gratuitement six chansons sur EP, via le site [QuebecPunkScene.net] et sans doute qu’à l’écoute de Santa Teresa, vous saurez comme eux ce qu’ils entendent par I know where we belong. On retrouve leurs vidéos des Jam spot on the road sur Ustream comme sur YouTube, avec des collaborateurs de la scène punk, et ils ont évidemment une page Facebook.

En fait, vous entendrez tout sur leur Turbo power excellent en tapant l’adresse everbnation/thematchup sur un moteur de recherche.

C’est justement l’un de ces Jam spot on the road auquel vous aurez droit, le 14 septembre, au Fan Club de Sainte-Thérèse. Nous vous en reparlerons assurément, avec la nomenclature des musiciens invités.

En une année, les deux guitaristes-chanteurs auront donné quelque 45 spectacles et ils sont davantage des musiciens de rue que de studio, même si leur sous-sol s’avère un véritable lieu de diffusion.

À suivre donc ce Matchup entre deux musiciens qui ne seront jamais invités à Star Académie, mais qui n’attendent de toute façon aucune autorisation de quiconque pour faire et produire de la musique.

Organisations: MonteCristo, Star Académie

Lieux géographiques: Drummondville, Rue Jean-Talon, Rue Blainville Sainte-Thérèse Santa Teresa

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires