Les détails de la finale régionale

Joëlle Desjardins
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Avant de couronner les trois vainqueurs, le jury a dû prendre en considération une pléiade de prétendants aux titres. 

Le rock lourd et lancinant de la pièce Nightmare enthousiasme les spectateurs.

C’est Mélanie Rodi qui brise courageusement la glace en interprétant avec fougue J’ai vu, empruntée à Niagara. Elle est suivie sur scène par Emma-Elle Paterson, qui s’attaque à un gros morceau, soit Pour que tu m’aimes encore de Céline Dion, qu’elle a rendu avec douceur, nuances et une assurance tranquille.

L’humoriste Sidney Ouellet y va ensuite d’un trop bref passage sur le plateau, analysant d’un œil vif les comportements parentaux. Avec leur numéro théâtral La photo, Éliane Léveillé et Yasmine-Audrey Lounousse racontent les déboires d’un douanier aux prises avec une passagère un peu particulière, tandis que Jessica Cloutier interprète Le chant du cygne avec une belle sensibilité. Alexandre Lemieux reprend quant à lui J’te mentirais de Patrick Bruel, impressionnant la foule par l’intensité de son interprétation et sa voix étonnamment mature.

Les musiciens Philippe Bebnowski-Roy, Marc-André Boulet, Marc-Antoine Lazure et Nicolas Côté génèrent l’enthousiasme avec le rock lourd, lancinant et maîtrisé de leur pièce Nightmare. Ils cèdent la place à un autre groupe, composé des frères Anthony, Patrice et François St-Amour, Maxime Morin et Stéphanie Fournier. Sympathiques et décontractés, ils prennent le temps de s’adresser au public avant de livrer leur entraînante composition Quel côté choisir?

Les plus jeunes participantes, Carolane Lévesque et Carmen Oniga, avec justesse et une gestuelle chorégraphiée, proposent Je prends ma place, tirée de Mixmania 2. Enfin, ce sont Geneviève Lajeunesse et Antoine Boisier-Michaud qui ferment le volet compétition de la soirée, en douceur, dans un duo guitare-voix à la technique léchée, reprenant Quand tout ça sera fini d’Annie Villeneuve.

Le volet Hors-concours réunit quant à lui les «coups de cœur du public» des finales locales, bataillant amicalement pour le titre du coup de cœur des coups de cœur. C’est le Rock’n Roll Band de Laurence Amos, Tristan Lacombe et Sébastien Provençal qui l’emporte, rythmé, original, exploratoire et franchement excellent. Parmi les participants en lice, Antoine Boisier-Michaud chante une Ben l’oncle soul jazzée et sympathique, alors que Les feuilles mortes d’Annie Goudreau-Roy sont empreintes d’une mélancolie dramatique et que la Dure journée d’Audrey Painchaud et Laurie-Anne Blanchette dénonce l’intimidation à l’aide de mots puissants de simplicité.

Jean-Christophe Dalpé-Richard, Catherine Liboiron, Audrey Morache, Alice Gascon et Elisabeth Rufiange parodient le défunt jeu télévisé Coup de foudre, dans Au secours mon amour, terminant la soirée sur une note théâtrale.

L’annonce des gagnants met ensuite fin au suspense en récompensant Roxanne Bacon et son Chant tyrolien de papa, dans la catégorie Interprétation, Daniel Mulumba, David Mulumba, Lendy Millien, Nervens Dermosthène et Jovany Germain, dans la catégorie Auteur-compositeur-interprète, pour leur rap Pour Maman, ainsi que le kata musical All In, de Cynthia et Stéphanie Kovacs, en Danse-expression corporelle

Lieux géographiques: Cynthia

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires