Muffins au son: en finale avec La Cigale

Luc
Luc Proulx
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’était une rare incursion dans la chanson avec l’ensemble La Cigale, le 1er avril dernier, alors que l’on clôturait la saison 2011-2012 des Matinées Muffin au son du Comité culturel de Sainte-Thérèse.

La chanteuse Marie Magistry, accompagnée par Elin Soderstrom à la viole et Madeleine Owen au théorbe.

Il s’agissait donc d’airs de la cour et de pièces instrumentales baroques, des compositions de Sébastien Le Camus, Marin Marais, Nicolas Vallet, Robert de Visée qui ont marqué le passage du XVIIe au XVIIIe siècle, avec la ménagerie des Fables de La Fontaine sur des airs de vaudeville, harmonisées par L.-N. de Clément.

La beauté résidait dans ces instruments à l’esthétique tout aussi surprenante que leur sonorité, mais le charme de la représentation tenait surtout à ces chansons très syntagmatiques, qui racontent la vie comme on résume une mésaventure parfois cocasse.

Pour ce spectacle en matinée, il y avait la soprano Marie Magistry accompagnée d’Elin Soderstrom à la viole et Madeleine Owen au magnifique théorbe.

De retour en 2012-2013

Les deux séries menées concurremment par le Comité culturel reviendront bien évidemment dès l’automne prochain avec les Matinées Muffins au son, les dimanches dès 11 h, puis les Rendez-vous au coin du feu, tenus les vendredis, dès 20 h.

La maison Lachaîne, sise à l’angle des rues de l’Église et Blainville, demeure le lieu de rendez-vous et vous y entendrez de fort belles choses, toujours dans un registre classique, avec des incursions dans le conte, la musique du monde et la littérature.

Les Matinées Muffins au son présenteront d’abord la violoniste Mireille Proulx, qui propose des compositions à la croisée du classique et du jazz, le dimanche 23 septembre.

Puis on poursuivra en chanson et humour dans le style barbershop, negro spiritual et populaire, avec les quatre chanteurs de l’ensemble vocal Coda, le 21 octobre.

Suivront la mezzo-soprano Chantal Scott, habituellement accompagnée au piano par Louise Pelletier, le 10 février 2013, puis la pianiste Justine Pelletier, le 10 mars, pour un concert d’une heure.

L’Ensemble Mosaïque est constitué de musiciens retraités qui visitent souvent les personnes âgées pour leur offrir musique et divertissement et ils clôtureront la série le dimanche 7 avril.

En ce qui a trait aux Rendez-vous au coin du feu, ils seront d’abord animés par Lise Savard, le 21 septembre, rien de moins qu’une siffleuse qui présentera son spectacle intitulé Du bout des lèvres.

Le chansonnier Pierrot Fournier reviendra le 19 octobre, puis Émile Proulx-Cloutier, fils des comédiens Danielle Proulx et Raymond Cloutier, fera valoir ses talents pianistiques et de comédien, le 8 février 2013.

Viendront les deux guitaristes et le bassiste du superbe Trio BBQ, avec leur jazz manouche, le 8 mars, et finalement la chanteuse Annie Comtois, le 5 avril, sur des airs de jazz latin.

Ce fut donc la conclusion d’une fort belle saison et l’annonce d’une belle continuité pour le Comité culturel de Sainte-Thérèse, un trait de caractère de la «Ville d’arts et de culture» qui n’a pas son pareil dans les autres municipalités.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires