Partager le goût du vin

André Maccabée
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Partager le goût du vin

Le petit guide de François Martin, œnologue et maître de chai à Bordeaux, porte ce beau titre. Le vin est fait pour être partagé en famille, avec les amis, et favorise les échanges culturels. L’auteur donne des dégustations et livre ici la vocation éthique et charnelle du vin dans un humanisme contemporain. Un lexique complète l’ouvrage. 96 pages aux Éditions Féret.

STATIONS DE DÉGUSTATION

Les magasins Sélection de Rosemère et Boisbriand vous offrent 16 vins en station de dégustation. On peut y déguster, pour des montants variables, de grands vins. Seize choix par mois. Les prix pour les dégustations vont de moins de 1 $ à 2 $ environ. Vous pouvez déguster gratuitement des produits pratiquement toutes les fins de semaine. Les produits et les heures sont affichés environ une semaine à l’avance.

NOUVEAUX ARRIVAGES

Le merlot sicilien Montalto Collezione di Famiglia Sicilia 2010 a été dégusté par notre comité masculin. Le bouquet est d’une belle complexité, avec du fruit et de la vanille, sur une touche boisée. La bouche suit dans le même sens. Un excellent merlot de la région qui produit toujours des vins mûrs: 16,95 $.

Le Marquès de Marialva 2008 est un classique du Portugal. Ce vin nous démontre bien que le cépage baga est l’un des meilleurs du pays. Il a de la richesse et une personnalité un peu exotique. Le panier et la bouche sont gorgés d’arômes et de saveurs de fruits mûrs, avec une touche d’épices et de vanille (il a fait 6 mois de fût de chêne). La finale est d’une bonne longueur. Il reste très accessible à tous. On l’a dégusté avec des plats italiens, dans un resto «apportez votre vin». Il peut faire du cellier 3 ou 4 années: 16,60 $.

Le vin d’Uruguay le plus accessible, le Tannat Don Adelio Ariano, de la région de Canelones, vient d’arriver dans le grand millésime 2009. 100 % tannat, c’est un vin intense et énergique, d’une grande structure. Les saveurs étoffées de fruits rouges remplissent la bouche et les tannins sont harmonieux. Le passage d’une année en fût l’a adouci. Un vin pour les heureux chasseurs de cet automne. Il montrera encore de belles qualités pendant au moins trois années: 15,10 $.

Le Domaine de Bila-Haut Occultum Lapidem 2009 est un grand vin de Michel Chapoutier, que j’ai rencontré lors d’un voyage en France, dans la région d’Avignon. Ce domaine est dans les Côtes du Roussillon Villages, ce qui lui permet de nous l’offrir à bon prix. Un tel vin peut valoir 20 $ de plus en Côtes du Rhône.

Voilà un assemblage de syrah, de carignan et de grenache qui donne un vin énergique d’une grande structure, que j’ai dégusté avec des amis, la semaine dernière. Les saveurs de fruits mûrs sont généreuses. Et, tenez-vous bien, il coûte moins cher ici qu’en Ontario! Un tel vin peut faire du cellier pendant quelques années. 24 $ à la SAQ et 24,95 $ à la LCBO.

LE LAPEYRIE 2013

Mon collègue Philippe Lapeyrie doit avoir un clone de service, car il est partout. Son agenda, avec ses 225 coups de cœur, vient de sortir. Plus petit et plus pratique que le 2012, il nous donne, en 320 pages, des choix de vins et des conseils judicieux, avec quelques témoignages de gens connus. Aux Éditions de l’Homme.

Organisations: Le Domaine, SAQ, LCBO

Lieux géographiques: Bordeaux, Boisbriand, Marialva Portugal Uruguay Région de Canelones France Région d’Avignon Côtes du Rhône Ontario

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires