Festival des vins de Terrebonne

André Maccabée
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

C’est ce samedi, dès 10 h, que débutera la 16e édition du festival des vins de Terrebonne, sur le site enchanteur de l’île des Moulins.

Festival des vins de Terrebonne

Les deux porte-paroles colorés et épicuriens, Benoît Brière et Marc Hervieux, y seront. 36 agences et producteurs de vins du monde entier vous attendent aujourd’hui et demain: [www.festivaldesvins.ca].

Les vins suivants seront en dégustation sur place, ainsi que des centaines d’autres.

Le McWilliams Hanwood Estates 2010 red blend est un assemblage réussi du Sud-est australien. Il est composé de 65 % de shiraz, le reste en merlot, grenache et tempranillo. Vêtu d’une robe de soirée éclatante, ce vin nous en impose avec son bouquet aux arômes prononcés de prune, d’épices et de chocolat, avec un soupçon boisé. La bouche est riche en multiples saveurs intenses et les tannins sont bien veloutés. Délicieux maintenant et pour 2-3 années encore: 16,15 $.

J’ai suggéré à Marc Hervieux, qui aime les vins rouges italiens, l’Amorino Montepulciano d’Abbruzo Casauria 2007 de Jarno Trulli. Un vin d’une grande élégance, avec des notes de fruits noirs et d’épices, une grande structure et un équilibre remarquable. Le tout se termine avec une bonne longueur. Je le verrais bien avec la bavette sur le gril et des pommes de terre grelots. Un prix d’ami pour un tel vin: 23,10 $.

LES VINS DU CHÂTEAU FONTAINE

Passé en Montérégie, j’ai rapporté quelques bonnes bouteilles. Le château Fontaine est un vignoble très prometteur et ses premiers millésimes sont du beau travail. Voici trois de leurs vins selon l’ordre chronologique des dégustations.

La Cuvée du Confesseur 2010 vous délie la langue et, selon le maître de chai Kevin Pelletier, on ne dit plus que la vérité. Le bouquet de fruits rouges s’exprime très bien. Généreux, convivial et accessible.

Leur vin de type porto, vin rouge fortifié, disponible en bouteilles de 375 ml, n’a rien à envier aux vins de la région de Porto. Un vin robuste qui titre 17,5 %, il s’affirme bien au nez et en bouche avec des saveurs intenses de fruits noirs et de raisin sec. Le tout est très séduisant pour un assemblage québécois de sabrevois et de frontenac. À conserver pour les soirées froides d’automne ou après un repas du dimanche entre amis. Placez-le 30 minutes au frigo avant de le servir, et replacez-le au frigo pour les prochaines dégustations.

Le Justino est un grand vin rouge du Québec. Il y en a peu. La bouteille évoque les grands vins européens: lourde, logo de cire, assemblage de frontenac et de sabrevois.

Malheureusement, ce vignoble n’écrit pas ses millésimes sur les bouteilles, on m’a dit que c’était du 2010. Le bouquet livre des arômes généreux de fruits rouges et noirs, d’épices, sur une bouche semi-corsée avec des tannins souples et une longue finale. Je le placerais au cellier pour le voir évoluer une année ou deux. Ça risque d’être intéressant. Sinon, il faut le carafer avant de le servir. Il est encore jeune. Tous ces vins sont disponibles sur place, à Saint-Hyacinthe, et au resto L’Empanaché du golf la Providence.

Lieux géographiques: Terrebonne, Hanwood, Montérégie Région de Porto Québec Saint-Hyacinthe

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires