Un Québécois et trois terroirs

André Maccabée
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

J’ai dégusté trois vins avec un œnologue québécois réputé, Thomas Balchelder, qui nous offre trois grands chardonnays.

Un Québécois et trois terroirs

Il avait vécu et travaillé, dans trois régions, à faire de grands vins pour d’autres. Il a décidé de faire les siens, en 2009, avec sa famille. Il a vinifié avec le même matériel en Oregon, en Bourgogne et dans la région du Niagara. J’aime bien celui du Niagara, mais celui de l’Oregon est particulier, avec sa minéralité, et celui de Bourgogne a des parfums d’une grande subtilité. Je n’arrive pas à dire lequel est mon préféré. J’ai demandé à mes collègues, aucun ne fait l’unanimité. Il en reste un peu partout dans le réseau SAQ. Le vin se vend autour de 34 $, que l’on soit ici ou en Ontario: [www.thomasbachelder.com].

LE TERROIR ET LES GENS

Thomas aurait sans doute sa place dans cet ouvrage, si ses terroirs étaient québécois. Ce livre nous donne le portrait actuel de notre agriculture et rend hommage à des hommes et des femmes qui font preuve d’imagination et de création. Christian Barthomeuf, le créateur du cidre de glace, qui fait des vins uniques au Québec, en fait partie. Ces gens qui changent la terre, de Pascale Tremblay et Suzanne Dion,183 pages, aux éditions La Presse.

LA DAME DU VIN GREC

J’ai eu l’honneur de rencontrer à deux reprises une grande dame du vin grec, Mme Christina Boutari, qui, avec ses deux sœurs, représente la cinquième génération de cette entreprise la plus connue et la plus accessible, chez nous et dans le monde.

Un de leurs produits, le Moschifelero,est le vin grec le plus vendu dans le monde: plus de 40 pays et un million de bouteilles par année. On a eu l’occasion de déguster six vins, avec les mets du resto grec Panama, deux blancs, trois rouges et un vin de dessert, le vinsanto de Santorini. Mme Boutari s’occupe de l’exportation et de la mise en marché. En mai, elle en était à son deuxième voyage de l’année au Québec. Le Moschifelero Mantinia 2010 est attrayant et généreux, un vin parfait pour le patio, les fruits de mer et les sushis. Un vin léger d’une typicité intrigante; on comprend sa popularité: 13,95 $.

Le Lac des roches du Péloponnèse Boutari 2010 est tout aussi typique, fruité et frais. À 11,95 $, c’est un excellent achat.

Les rouges, des assemblages de cépages internationaux et de cépages locaux, sont de très beaux vins avec des saveurs affirmées et opulentes de fruits et une belle complexité.

Le Naoussa 2008 est le plus accessible, à 14,10 $. Les vins grecs ne sont pas disponibles partout au Québec. Demandez à votre conseiller ce qu’il a de disponible ou passez voir sur le site [www.saq.com].

Le vinsanto n’est malheureusement pas disponible au Canada, mais on espère en avoir pour l’automne. On vous tiendra au courant.

15E ÉDITION DE LA ROUTE DES CIDRES EN MONTÉRÉGIE

Quatorze cidriculteurs vous attendent avec la 15e édition de La Route des cidres. Cette fin de semaine, les journées crêpes et cidres sont au menu. La Routevous invite jusqu’à la fin de juin: [www.tourisme-monteregie.qc.ca/].

Organisations: SAQ, Boutari

Lieux géographiques: Oregon, Bourgogne, Québec Région du Niagara Ontario Canada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires