CINÉMANIE Votre semaine cinéma

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

CINÉMANIE Votre semaine cinéma

DIMANCHE 1ER AVRIL

Cette semaine, je vous invite à redécouvrir un grand comédien, Daniel Auteuil, en trois stations. Station 1: 42 ans après ses débuts sur scène, 70 rôles au cinéma plus tard, Auteuil passe à la réalisation avec La fille du puisatier (2011), d’après Marcel Pagnol. On dit que Auteuil, l’acteur, est au sommet de son art ici. La fille du puisatier, toujours en salles, est aussi au Théâtre Lionel-Groulx aujourd’hui, à 16 h et 19 h 30.

LUNDI 2 AVRIL

Prix du jury à Cannes l’an dernier, Polisse, de Maïwenn, est au Cinéma St-Jérôme aujourd’hui seulement, pour quatre représentations.

MARDI 3 AVRIL

Problème mathématique: au Cinéma Pont-Viau (Laval), on présente depuis vendredi 14 films. Sept sont «autres» qu’américains (Canada, France, Iran, Israël, Québec). Comment se fait-il qu’au Cinéma Ste-Thérèse, sous la gouverne du même propriétaire, sur 10 films, il n’y en ait qu’un qui soit «autre»? Et cet «autre», c’est Goon, un film canadien (tellement populaire, d’ailleurs, qu’il n’est déjà plus à l’affiche à Pont-Viau)... 10 % de la programmation non américaine à Sainte-Thérèse contre 50 % à Laval… Deux possibilités: soit les spectateurs d’ici sont moins ouverts et intelligents que ceux de Laval, soit quelqu’un le croit… Pourquoi n’avons-nous pas aussi droit à un cinéma de qualité et diversifié?

MERCREDI 4 AVRIL

Daniel Auteuil, station 2: il avait déjà tourné une vingtaine de films lorsqu’il est apparu sous la direction de Claude Berri, dans Jean de Florette et Manon des sources (1986), mais c’est vraiment là qu’il a été adopté par le public. Son Ugolin lui a d’ailleurs valu un César. Retrouvez ces deux classiques à la bibliothèque de Sainte-Thérèse.

JEUDI 5 AVRIL

La fin du monde comme si vous y étiez: triste et beau, Melancholia, de Lars Von Trier, est au Théâtre du Marais (Val-Morin), ce soir, 19 h 30.

VENDREDI 6 AVRIL

Daniel Auteuil, station 3: Quelques jours avec moi (1988) marque la rencontre entre le comédien et le grand Claude Sautet, avec qui il tournera aussi Un cœur en hiver (1991). Il y a bien longtemps que j’ai vu Quelques jours avec moi, mais j’en garde un souvenir tendre, le souvenir d’un film intimiste illuminé par deux formidables acteurs: Auteuil et Sandrine Bonnaire, qui avait à peine 20 ans! Aujourd’hui, 16 h, à la Cinémathèque québécoise (Montréal).

SAMEDI 7 AVRIL

Macadam Cowboy raconte l’histoire d’un jeune homme qui se rend à New York, rêvant d’y faire fortune en se prostituant… Avec un tel résumé, on peut s’attendre à n’importe quoi, mais attention, c’est du sérieux: gagnant de trois Oscars en 1970 (meilleur film, réalisateur et scénario), Macadam Cowboy a aussi valu une nomination comme meilleur acteur à Jon Voight et à Dustin Hoffman. Nominations bien méritées, d’ailleurs! À ARTV, aujourd’hui, 13 h.

Si vous organisez un événement cinéma, n’hésitez pas à m’en informer. Bon cinéma!

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires