Terroirs et saveurs

André Maccabée
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Le guide annuel vient de sortir: vignobles, cidreries, microbrasseries, fromages, et gîtes pour vous recevoir dans toutes les régions du Québec: 265 Gîtes et auberges du passant, 180 producteurs locaux, les Tables et saveurs du terroir, plus de 500 bonnes adresses au Québec.

Terroirs et saveurs

Avec le retour des beaux jours, c’est le temps de redécouvrir notre Québec. Un travail de collaboration de l’Association de l’agrotourisme et du tourisme gourmand avec les guides Ulysse. 305 pages, en vente partout.

LA CUISINE DES HOMMES

Un livret pratique sur la cuisine des hommes, cuisine surtout d’inspiration méditerranéenne, vient d’arriver. Il y a deux catégories d’hommes en cuisine: les chefs et les autres, ceux qui veulent survivre. Ce livre leur donne une cuisine conviviale et facile: trois étapes pour chaque recette. Il y a un peu de tout. Un travail collectif, publié chez Boomerang, 95 pages format tablette, qui se place sur le comptoir, près de vous. On peut l’améliorer un peu, selon mon chef en résidence.

DEUX VINS BLANCS QUÉBÉCOIS

J’ai dégusté avec un plaisir renouvelé le Vidal, du Domaine Les Brome, de la région de Bromont, lors d’une des premières journées chaudes de ce printemps caniculaire. Le vin le plus connu du vignoble est toujours excellent. Une belle acidité, un fruité vif et éclatant, le millésime 2009 est en vente sur place.

En voici un nouveau, de la région de Compton. Les Coteaux du Tremblay bénéficient de l’expertise de l’œnologue Sébastien Vicaire. Leur vin blanc, un assemblage audacieux de trois cépages (vidal, genseiheim et vandal cliche), est l’un des meilleurs du genre. Une belle complexité exotique au nez et en bouche, souplesse, acidité, tout y est. Il a fait notre bonheur, un soir de printemps caniculaire. Sébastien fait mentir nos préjugés, car ses vins blancs peuvent vieillir. La preuve, celui-ci est un 2008. En vente sur place.

DEUX GRANDS CHILIENS

Arboleda est un peu le vignoble personnel d’Edouardo Chadwick, qui est l’une des grandes maisons du pays. Son Carmenère a fait l’unanimité, un vendredi soir, avec la côte de bœuf au four. Le 2008 était parfait, avec sa robe de soirée sombre qui lançait le bal. Ce vin bien structuré poursuivait avec ses arômes de fruits noirs bien mûrs au nez et en bouche, avec une finale qui s’étirait. Un vin de qualité pour 19,65 $. Il peut vieillir au cellier quelques années.

La syrah de Montes est l’expression de la syrah à son meilleur. Le Montes Alpha 2008 est plein et charnu, avec beaucoup de caractère, comme son concepteur, Aurelio Montes. Les saveurs sont complexes, avec du fruit, des fleurs, du cuir, pour un tout élégant et d’une bonne longueur. Pour les viandes en grillades extérieures: 23,60 $.

LE RETOUR D’UN PORTUGAIS

Un de mes grands classiques, le Casaleiro, est disponible dans le millésime 2010. Cet assemblage de trois cépages locaux nous donne toujours un beau fruité, une grande typicité, avec des notes boisées. Que demander de mieux pour 11,10 $?

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires