«Quel spectacle!» au Centre d’excellence Sports Rousseau

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Pierre-Luc Dubois en donne pour son argent à l’Armada depuis son acquisition. Il a marqué 13 buts et amassé 11 passes en 13 matchs dans son nouvel uniforme. Vendredi, il a compté une fois et obtenu deux mentions d’aide.

L’Armada l’emporte 4-3 contre les Huskies

Les amateurs de hockey junior attendaient ce match avec impatience et ils n’ont pas été déçus. Les deux équipes ont tout donné sur la patinoire où l’Armada l’a emporté 4-3.

Comme dirait Anthony Marcotte, descripteur des matchs de l’Armada, «quel spectacle»! Le match a gardé tous les spectateurs sur le bout de leur siège et ce, même si Connor Bramwell a fait 4-2 en marquant dans un filet désert avec 45 secondes à faire au troisième vingt.

Les Huskies ont immédiatement demandé un temps d’arrêt et la stratégie a porté ses fruits puisque 18 secondes plus tard, Mathieu Boucher réduisait l’écart à un but.

La Flotte laurentienne a comblé un déficit de deux buts en fin de deuxième avant de prendre les devants pour la première fois du match à mi-chemin au troisième tiers.

Alexandre Alain s’est retrouvé au centre pour une mise en jeu en zone offensive. Il a gagné celle-ci et la rondelle s’est retrouvée sur le bâton de Pierre-Luc Dubois qui y est allé d’un lancer des poignets des ligues majeures pour déjouer Olivier Tremblay, qui n’a rien vu sur ce jeu.

«C’était tout un match de hockey, a reconnu Dubois après la rencontre. On savait que c’était une partie importante et qu’il fallait profiter de nos chances. Contre des équipes comme les Huskies, tu n'en auras pas 25, des occasions de marquer.»

Des Huskies indisciplinés

Tout semblait aller comme sur des roulettes pour les visiteurs quand, en fin de deuxième, les deux frères Lauzon se sont retrouvés au cachot en l’espace de 13 secondes. Jérémy pour avoir retenu et Zachary pour avoir donné une mise en échec par derrière.

Vingt-quatre secondes après la deuxième pénalité, TJ Melancon a redirigé la passe parfaite d’Alex Barré-Boulet  pour finalement tromper la vigilance d’Olivier Tremblay. Melancon s’était faufilé en douce devant le filet pendant que les joueurs des Huskies s’attendaient à une passe en direction de Dubois.

Quelques instants après, Dubois a alimenté Joël Teasdale dans l’enclave, mais le déplacement de Tremblay a été parfait et il a sorti la jambière pour frustrer le numéro 24 du noir et blanc.

Les ouailles de Joël Bouchard n’ont tout de même pas baissé les bras  pour autant, eux qui avaient la ferme intention de retraiter au vestiaire avec une égalité. C’est ce qu’ils ont fait, avec huit secondes à faire à l’engagement, quand Alexandre Alain a fait scintiller la lumière rouge.

Plut tôt au deuxième engagement, Samuel Montembeault a été surpris par un drôle de retour de la rampe, ce qui a permis à Antoine Waked de faire 2-0.

«J’avais hâte de voir comment les gars allaient réagir et ils ont bien fait, a fait savoir Joël Bouchard. Ce n’était pas parfait, ce soir, mais les gars ont travaillé. C’était un match de séries.»

Par la suite, le cerbère de la Flotte laurentienne a permis aux siens de demeurer dans le match. Il tour à tour volé les attaquants de Rouyn-Noranda avec le bouclier, la mitaine et la jambière.

Le Blainvillois Alexandre Fortin a ouvert la marque en première période, pendant que les Huskies évoluaient en supériorité numérique. Il s’est fait oublier à la gauche de Montembeault quand Martin Dzierkals lui a refilé le disque avec une passe transversale.

Samedi, l’Armada recevra les Wildcats de Moncton à 16h au Centre d’excellence Sports Rousseau.

Organisations: Centre d’excellence Sports Rousseau

Lieux géographiques: La Flotte, Rouyn-Noranda

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires