Gain de 7 à 1: cinq buts en avantage numérique pour l'Armada

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Armada 7 Titan 1

Les hommes de Jean-François Houle ont fait preuve de discipline, samedi soir,  marquant cinq but en supériorité numérique pour vaincre le Titan d’Acadie-Bathurst par la marque de 7 à 1.

Olivier Picard s’est emparé d’une rondelle bondissante entre les défenseurs et a décoché un lancer du poignet qui a surpris Jacob Brennan. Il s’agissait du premier but du défenseur de l’Armada cette saison.

Le noir et blanc s’est retrouvé en avantage numérique, une minute plus tard, et Philippe Sanche a intercepté un dégagement du gardien Brennan pour remettre ensuite devant le filet à Samuel Hodhod, qui a doublé l’avance des siens.

L’Armada frappe en avantage numérique

La deuxième période était quelque peu monotone jusqu’à ce que le Titan fasse preuve d’indiscipline. Les Blainvillo-Boisbriannais ont bénéficié d’un double avantage numérique de 1 minute 25 secondes.

Xavier Ouellet s’est avancé avec le disque jusqu’au cercle des mises en jeu et, d’un tir du poignet précis, il a trouvé la brèche dans la muraille de Brennan. Christopher Clapperton et Samuel Carrier ont été ses complices.

L’annonceur-maison n’avait pas encore fini de rendre la chose officielle que Clapperton, 24 secondes plus tard, faisait scintiller la lumière rouge.  Le tir de Ouellet a été partiellement stoppé par Brennan, mais la rondelle a poursuivi sa route pour s’arrêter sur la ligne rouge. Clapperton passait par là, il n’avait qu’à pousser le disque dans le fond du filet.

Au cours des neuf premières minutes du troisième engagement, les officiels n'ont fait entendre leur sifflet qu’en trois occasions.

Matteau marque à son retour

C’est à la neuvième minute que le Titan s’est finalement inscrit au pointage. Bien installé devant le filet d’Étienne Marcoux, Zach O’Brien s’est emparé d’un retour pour réussir son 13e de la saison.

Ça faisait un petit moment que les Acadiens contrôlaient la rondelle en zone de l’Armada, mais contrairement à la veille, ce but a semblé fouetter la troupe de Jean-François Houle.

Blainville-Boisbriand a pris du poil de la bête et a profité d’un autre jeu de puissance pour reprendre une priorité de quatre buts. Marc-Olivier Roy a repéré Stefan Matteau seul devant le filet. Matteau a secoué les cordages à l’aide d’un lancer du revers dans la lucarne.

Matteau a remis ça, un peu plus de trois minutes plus tard, au cours d’un double avantage numérique. Du cercle des mises en jeu, ce dernier y est allé d’un tir-passe qui s’est frayé un chemin jusque dans le fond du but.

Le défenseur Élie Bérubé s’est joint à la fête en se dirigeant vers le gardien du Titan qu’il a déjoué d’une habile feinte, alors qu’il était en perte d’équilibre.

Dans le livre de bord

Pour remplacer Cédric Paquette, suspendu par l’équipe, Jean-François Houle a confié à Samuel Hodhod le soin de pivoter le premier trio de l’Armada en compagnie de Christopher Clapperton et Marc-Olivier Roy.

Lieux géographiques: Clapperton, Zone de l’Armada

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires