La présence de l’Armada créée une véritable communauté

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Grâce aux réseaux sociaux

SourceURL:file://localhost/Users/m_brunelle/Desktop/2MBcommunaut%C3%A9armada.doc

Pendant qu’il soignait ses blessures à l’hôpital après une vilaine chute en moto, Gabriel Pronovost a reçu une carte de prompt rétablissement conçue par une partisane de l’Armada et signée par plusieurs fans de l’équipe ainsi que les joueurs et entraîneurs de l’Armada.

Il y a un an, ils ne se connaissaient ni d’Ève ni d’Adam et maintenant, ils sont en constantes relations via les réseaux sociaux pour parler de leur nouvelle passion : l’Armada.

L’arrivée de l’Armada à Boisbriand et l’existence des réseaux sociaux est en train de créer une véritable communauté. Ils sont assis aux quatre coins du Centre d’excellence Sports Rousseau, mais ils aiment bien arriver plus tôt pour se saluer dans le restaurant, avant de se diriger vers leur banc.

L’an passé, Ronald Pronovost lance un appel à tous pour un souper de partisans, dans un restaurant de la région, ils seront une vingtaine à casser la croûte.

Même s’ils se connaissaient de vue, Ronald Pronovost et Michel Ménard n’avaient jamais pris le temps de fraterniser. L’an dernier, ils ont fait un voyage en Abitibi ensemble, afin d’aller voir l’Armada affronter les Foreurs et les Huskies : de quoi tisser des liens.

Jean-François Chabot et sa conjointe, Karine Teasdale, partent de Longueuil pour venir assister au match de l’Armada au Centre d’excellence Sport Rousseau.

Frank Gascon avait pris un billet de saison, l’année dernière, puis sa copine, Jenny Desnoyers, est venue à tous les matchs et ils ont fait connaître l’équipe à des membres de leur famille.

Frank et Jenny habitent Mercier, sur la Rive-Sud de Montréal, et ils ne suivaient même pas les activités du Junior de Montréal avant que l’équipe s’amène à Boisbriand.

Un évènement malheureux qui unit

Tissés serrés, les liens? Voici un évènement malheureux qui s’est produit, le 11 septembre dernier, dans la vie de Gabriel Ponovost, le fils de Ronald, qui avait assisté à environ une dizaine de rencontres l’an passé.

Gabriel faisait de la moto, dans le parc de la Mauricie, quand il a chuté. Il s’est fracturé le tibia et le fémur de la jambe droite et l’humérus du bras gauche.

Il a passé trois semaines à l’hôpital où il a subi une greffe de peau au mollet. Sur Facebook, les messages de courage et de bon rétablissement abondent, mais Jenny Desnoyers a voulu en faire plus. «C’est facile d’écrire bon courage ; je voulais faire un petit quelque chose de spéciale», a-t-elle déclaré.

Elle s’est rappelée ses cours d’informatique du secondaire pour confectionner une carte avec des logos de l’Armada, le tout en cachette du paternel. Elle a fait signer une quarantaine de partisans et remis la carte à Félix Plouffe, numéro 9 de l’Armada, qui a fait signer les joueurs et entraîneurs de l’équipe. «J’aurais pu faire signer plus de gens, mais il fallait s’assurer que Ronald ne nous voit pas pour conserver la surprise. On devait faire vite», a déclaré la partisane.

Le geste a été apprécié par Gabriel Pronovost qui est désormais sorti de l’hôpital, mais qui peine à se déplacer. Comme c’est temporaire, la maison n’est pas adaptée et le véhicule non plus. Pas évident, quand tu dois te promener en chaise roulante. Il ne s’est toujours pas présenté au Centre d’excellence Sport Rousseau pour voir l’Armada et ainsi remercier les gens qui l’ont supporté dans cet accident de parcours.

Vous pouvez joindre le groupe Fan-A-Tik de l’Armada sur Facebook.

Organisations: Centre d’excellence Sports Rousseau, Junior de Montréal, Groupe Fan-A-Tik

Lieux géographiques: Boisbriand, Abitibi, Longueuil Parc de la Mauricie

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Thanks for voting!

Top of page

Commentaires

Commentaires