Jevpalovs et Phaneuf s’illustrent

Jean-François Carignan
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Armada 2, Saguenéens 1

L'attaquant Nikita Jevpalovs a enfilé ses troisième et quatrième buts de la saison, samedi après-midi, au Centre Georges-Vézina, pour permettre à l'Armada de Blainville-Boisbriand de triompher des Saguenéens de Chicoutimi par le pointage de 2 à 1.

Strom Phaneuf s'est distingué par des arrêts inouïs, samedi, à Chicoutimi, contrariant Laurent Dauphin et Guillaume Asselin.

Le talentueux joueur letton a sonné le réveil des protégés de Jean-François Houle qui semblaient harassés de fatigue. Ce n'est qu'aux premières lueurs du jour que le Noir et Blanc est rentré à Saguenay. Cet interminable voyage n’a certes pas facilité la récupération des troupes après la défaite crève-cœur subie la veille par la marque de 5-4 en fusillade aux mains du Drakkar à Baie Comeau. Commençant peu à peu à reléguer aux oubliettes son lent début de saison, le numéro 71 a touché la cible à trois reprises au cours des deux derniers affrontements sur les patinoires adverses.

Danick Martel s’est fait complice des deux filets de Jevaplovs. L’unique autre mention d’assistance a été inscrite à la fiche du défenseur Olivier Picard.

«Au risque de me répéter, je dirais que Jevapalovs joue avec confiance depuis qu’il a mis un terme à sa disette à Sherbrooke. Plus un joueur affiche de l’assurance, plus il peut faire la différence», déclare tout de go l’entraîneur-chef Jean-François Houle. Questionné à propos du rendement du redoutable duo offensif que l’athlète de Riga forme avec Danick Martel, Houle a mentionné qu’il ne s’en interloquait guère. «Martel n’a pas cessé de disputer du hockey inspiré depuis le début de la saison», a-t-il lancé. Le niveau de jeu du numéro 62 de l’Armada a, de l’avis de Houle, pour effet de faire bien paraître ses compagnons de trio.

C’est lors d’un surnombre provoqué par un revirement des Bleus que la formation laurentienne a inscrit le filet victorieux. Sur la séquence, Martel a servi une passe soulevée à Jevpalovs qui a pénétré en territoire ennemi du côté droit. Le Letton a obliqué vers le filet et a décoché un tir du revers qui a atteint la partie supérieure du filet au grand désarroi du gardien des locaux, Francis Desrosiers.

Lors du jeu qui a conduit au premier but de la soirée de Jevpalovs, la rondelle a abouti sur la lame de son bâton après qu’Olivier Picard ait loupé son tir. Profitant d’une circulation dense devant la cage de Desrosiers, il a enfilé l’aiguille et créé l’égalité d’un lancer voilé à partir de l’enclave.

«Au risque de me répéter, je dirais que Jevapalovs joue avec confiance depuis qu’il a mis un terme à sa disette à Sherbrooke. Plus un joueur affiche de l’assurance, plus il peut faire la différence» Jean-François Houle, entraîneur-chef de l'Armada

Les Saguenéens avaient ouvert le pointage sur le but de la recrue Laurent Dauphin enregistré sur un jeu de puissance. Il ne restait alors qu’une seconde à la pénalité de Xavier Ouellet quand il a profité d’un mauvais rebond du disque sur le patin d’Olivier Picard.

Le gardien Storm Phaneuf a en outre été l’une des figures dominantes du match pour les visiteurs. Quelques secondes précédant le but gagnant, il a réalisé un premier arrêt partiel sur le lancer menaçant de Guillaume Asselin et un deuxième miraculeux en s’étirant de tout son long lorsque Laurent Dauphin a tenté de pousser la rondelle dans le fond du filet. Marc-Étienne Hubert a demandé aux officiels d’avoir recours à la reprise vidéo, mais ceux-ci n’ont pu déterminer hors de tout doute que la rondelle avait franchi la ligne rouge du but.

Phaneuf a aussi frustré Dauphin en toute fin de partie en étirant la jambe droite. Le cerbère a mérité la troisième étoile et Jevpalovs la deuxième. Laurent Dauphin a reçu le plus grand honneur de la soirée.

Au tableau des tirs au but, l’Armada a eu à peine le dessus par 24 contre 23. Blainville-Boisbriand a été blanchi en six occasions en avantage numérique et a flanché une fois en infériorité.

Dans le livre de bord

Stéfan Matteau risque une fois encore de faire les frais du comité de discipline du circuit Courteau. Il a été chassé du match en raison d’une mise en échec par derrière à l’endroit du défenseur Philippe Archambault.

...

Le Boisbriannais Charles Hudon qui se remet d’une commotion cérébrale, contrecoup d’une mise en échec à la tête du défenseur Gabriel Verpaelst du Drakkar de Baie-Comeau le 17 octobre dernier et pour lequel une suspension de cinq parties a été imposée. Ce dernier a cependant déjà repris une routine d’entraînement léger et si tout va comme prévu, le choix du Canadien pourrait renouer avec l’action aussitôt que le 2 novembre prochain lors de la visite du Drakkar à Chicoutimi. Ce match coïncidera aussi avec le retour de Verpaelst dans l’alignement baie-comois.

Lieux géographiques: Saguenay, Baie Comeau, Sherbrooke Riga Letton Desrosiers Circuit Courteau Chicoutimi

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires