Armada 3, Océanic 1: Marc-Olivier Roy sonne la charge

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Suspendu lors des deux derniers matchs, Marc-Olivier Roy a repris là où il avait laissé avant de se retouver dans les gradins. Mercredi, il a obtenu un point dans un neuvième match consécutif, grâce à une récolte de deux buts et une passe, dans un gain de 3-1 de l’Armada contre l’Océanic, à Rimouski.

Roy n’a pas mis de temps à noircir la feuille de pointage, il n’y avait que de 2:10 minites d’écoulées quand il fait scintiller la lumière rouge pendant une supériorité numérique. Tommy Giroux et Samuel Hodhod ont été ses complices.

L’avantage numérique des Blainvllo-Boisbriannais a une fois de plus frappé, en fin de première période. Cette fois, c'est Giroux qui a fait bouger les cordages, sur des passes de Roy et Philippe Sanche.

Étienne Marcoux cédait pour une première fois, avec un peu moins de deux minutes à jouer, quand Jan Kostalek l’a déjoué.

Les hommes de Jean-François Houle ont dirigé 19 rondelles sur le filet défendu par Philippe Desrosiers, alors que Marcoux n’a vu que cinq disques se rendre jusqu'à lui.

La deuxième période a été sans histoire et, au chapitre des tirs au buts, l’équipe des Basses-Laurentides en a obtenu un de plus que Rimouski, avec 11.

Roy a ajouté un autre filet, au début du troisième tiers, quand il a complété la mise en scène de ses deux compagnons de trios, Cédric Paquette et Christopher Clapperton.

Lieux géographiques: Passes de Roy, Rimouski

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires