Quatre parties en cinq soirs

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Grosse semaine pour l’Armada

En deux semaines, l’Armada a disputé quatre rencontres (trois victoires et une défaite en fusillade) et, en cinq jours, elle doublera son nombre de parties. C’est ce qu’on appelle une grosse semaine.

Les partisans de l’Armada auront une semaine chargée puisque leur équipe disputera quatre rencontres en cinq jours, dont trois au Centre d’excellence Sports Rousseau.

«Il faut bien gérer nos énergies, a indiqué l’entraîneur Jean-François Houle. Les entraînements seront moins intenses, c’est certain. Disons que ce n’est pas l’idéal pour la condition physique.»

Quatre rencontres en cinq jours, ce n’est pas évident non plus pour les entraîneurs quand vient le temps de préparer leurs joueurs pour affronter une équipe spécifique. «En saison, on se concentre surtout sur notre équipe. Comme on peut affronter quatre adversaires différents en cinq jours, on est mieux de mettre l’emphase sur le jeu de notre équipe. En séries éliminatoires, on peut y aller d’un plan de match différent en fonction de l’équipe qu’on affronte.»

Ce mercredi soir, les Voltigeurs de Drummondville seront les visiteurs. L’équipe du Centre du  Québec s’amène au Centre d’excellence Sports Rousseau avec une fiche de trois gains en quatre rencontres.

Ce duel coïncidera avec le retour au jeu du gardien numéro un, Étienne Marcoux. C’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle Jeffrey Noonan était devant la cage de l’Armada, dimanche dernier contre les Huskies.

«C’était une façon pour nous de le remercier, a mentionné Houle. Il savait ce qu’on attendait de lui. Il a travaillé fort durant les entraînements et c’était important pour nous de lui donner un départ.»

Cela dit, Marcoux sera de entre les poteaux dès son retour au jeu pour affronter les Voltigeurs de Drummondville.

«On va voir comment il se comporte à l’entraînement, a indiqué Houle. On va lui permettre de retrouver ses repères». Outre Marcoux, Samuel Hodhod pourrait effectuer un retour au jeu, lui qui était malade la semaine dernière.

Trois en trois

Les trois autres rencontres de la semaine auront lieu vendredi, samedi et dimanche. Qui plus est, l’équipe devra voyager puisque la rencontre de samedi sera présentée à Gatineau.

Vendredi, le Rocket de l’Île-du-Prince-Édouard visitera l’Armada tandis que dimanche, ce sont les Remparts de Québec qui seront en ville.

Des correctifs

Le Blanc et Noir pointe au 15e rang du circuit Courteau en ce qui a trait à son pourcentage d’efficacité en avantage numérique, avec trois buts en 30 occasions, mais l’entraîneur n’est pas encore inquiet.

«J’ai regardé les vidéos et nous avons eu plusieurs chances, a-t-il déclaré. De plus, nous avons frappé trois poteaux. Ça devrait débloquer prochainement.»

C’est au chapitre de la discipline que les joueurs de l’Armada devront travailler. Au cours du dernier week-end, ils ont écopé 15 pénalités. Heureusement, ils n’ont accordé aucun but et ils en ont marqué un, mais ce mauvais pli pourrait s’avérer coûteux.

«C’est sûr qu’on devra faire preuve de plus de discipline», a continué Houle, qui a même cloué Cédric Paquette sur le banc pendant 10 à 12 minutes, en première préiode, samedi.

Paquette avait été chassé pour avoir fait trébucher, en zone offensive, alors que le jeu se transportait en zone défensive.  «Il faut lancer des messages», a conclu Houle.

Organisations: Centre du Québec, Centre d’excellence Sports Rousseau

Lieux géographiques: Armada, Marcoux, Gatineau Rang du circuit Courteau

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires