La fusillade donne raison aux Huskies

Marco
Marco Brunelle
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Armada 4 Huskies 5 en fusillade

Après avoir assisté à une victoire de l’Armada à sens unique, vendredi soir, les partisans ont eu droit, samedi, à un match des plus excitants qui s’est soldé par une victoire de 5-4 en tirs de barrage pour les Huskies de Rouyn-Noranda.

Les retardataires ont manqué beaucoup d’action en début de rencontre puisqu’il n’y avait pas deux minutes de jouées que le pointage était déjà de 2-1 pour les Huskies de Rouyn-Noranda.

Marc-Olivier Roy s’est présenté seul devant Robin Gusse qu’il a déjoué en laissant glisser la rondelle entre les jambières. Roy avait au préalable accepté une passe de Xavier Ouellet.

Les Huskies ont répliqué une minute plus tard quand Mathieu Lemay, de Lachute, a trouvé la petite brèche par-dessus l’épaule gauche de Jeffrey Noonan, qui obtenait son premier départ de la saison contre son ancienne équipe.

Gabriel Slight a profité d’un retour de lancer du Rosemèrois Francis Perron pour lancer les Huskies en avance, 29 secondes plus tard. Il s’agit du premier point en carrière dans la LHJMQ pour Perron, qui dispute son cinquième match dans le circuit Courteau.

Il restait huit minutes 45 secondes à écouler au premier tiers quand Marcus Hinds a créé l’égalité grâce à une belle percée à la droite de Gusse, avant de placer la rondelle dans la lucarne. Tommy Giroux et Danick Martel ont été ses complices.

Une deuxième plus tranquille

Si l’action était de mise lors de la première période, les deux équipes ont davantage privilégié le jeu défensif au deuxième engagement. À mi-chemin du deuxième vingt, les deux équipes avaient obtenu un lancer. Noonan et Gusse ont eu à se signaler une fois ou deux par la suite.

Il restait un peu plus de trois minutes à faire à la deuxième période quand un trio composé  de Marc-Olivier Roy, Christopher Clapperton et Tommy Giroux a fait scintiller la lumière rouge. Roy a repéré Clapperton qui a refilé le disque à Giroux à l’embouchure du filet. Giroux a réussi son troisième de la saison.

De l’action en troisième

Les ouailles de Jean-François Houle ont bénéficié d’un jeu de puissance de deux hommes pendant 1:02 au début deux troisième tiers, mais ils ont été incapables de faire bouger les cordages.

Les Huskies en ont profité pour créer l’égalité dès que les deux équipes se sont retrouvées à égalité numérique. Gabriel Desjardins a trompé la vigilance de Noonan pour ramener tout le monde à la case départ, avec 15 minutes et 17 secondes à jouer en troisième période.

Le meilleur marqueur de la LHJMQ, Jean-Sébastien Dea, s’est inscrit au pointage en donnant les devants à Rouyn-Noranda. Il a profité du fait que les trois attaquants de l’Armada étaient demeurés profondément en zone des Huskies pour défendre Philippe Sanche aux prises avec le gardien et un défenseur.

Il restait moins de deux minutes au cadran quand Christopher Clapperton, bien placé près du filet, a suscité l’euphorie dans l’amphithéâtre en créant l’égalité. Ouellet et Samuel Carrier ont été à l’origine de cette chance de marquer.

La prolongation a été l’affaire des locaux, mais ils ont joué de malchance en touchant deux poteaux en plus de se buter à un Robin Gusse en pleine forme. Gusse a repoussé 34 des 38 rondelles qu’il a reçues.

La fusillade a donné droit à plusieurs revirements de situation. Clapperton et Hinds ont eu la chance de donner la victoire à l’Armada, mais Gusse veillait au grain. Roy et Samuel Carrier ont permis aux tirs de barrages de se poursuivre jusqu’au septième joueur de chaque côté puisqu’ils devaient absolument marquer pour que ça continue.

Maxime St-Cyr a ensuite marqué tandis que Cédric Paquette a vu Gusse réaliser l’arrêt, donnant ainsi la victoire aux Huskies.

Dans le livre de bord

L’ancien attaquant de l’Armada Cole Hawes a été retranché de la formation du Phoenix de Sherbrooke pour la rencontre de samedi. Son entraîneur, Judes Vallée, n’est pas satisfait de l’effort fournit au cours des deux derniers matchs.

•••

Le gardien numéro 1 de l’Armada, Étienne Marcoux, endossera l’uniforme, mercredi soir, contre les Voltigeurs de Drummondville. Ce match sera présenté à compter de 19h, au Centre d’excellence Sports Rousseau.

•••

Derrière le banc des Huskies, on retrouvait Mario Pouliot, père de Raphaël, qui portait le numéro 17 de l’Armada, l’an dernier. L'année dernière, il avait été congédié comme entraîneur en chef par le Drakkar de Baie-Comeau, avec quelques rencontres à faire au calendrier régulier. Au dernier repêchage, il était à la table des Olympiques de Gatineau et maintenant, il est l'un des adjoints d’André Tourigny avec les Huskies.

Organisations: Centre d’excellence Sports Rousseau, Drakkar de Baie-Comeau

Lieux géographiques: Huskies de Rouyn-Noranda, Passe de Xavier Ouellet, Lachute Clapperton Circuit Courteau Judes Vallée

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires